À la fin de la saison: Ruder-Eight démarre à Rendsburg

À la fin de la saison: Ruder-Eight démarre à Rendsburg

Pendant des mois, l’équipage des huit allemands a dû se contenter de s’entraîner, maintenant il y a deux compétitions en une semaine.

Sept jours seulement après avoir défendu le titre aux Championnats d’Europe à Poznan, le bateau de parade de l’Association allemande d’aviron participe à la 20e SH Netz Cup sur le canal de Kiel. Les adversaires sur le tronçon de 12,7 kilomètres de Breiholz ​​au pont ferroviaire de Rendsburg le 18 octobre (14h30) sont l’équipe polonaise et la huitième allemande U23.

À l’origine, le troisième championnat d’Europe des Pays-Bas était censé être là, mais a dû se passer d’un départ en raison de l’augmentation du nombre de corona. Pendant une courte période, l’Allemand de huit générations fait son entrée, qui est devenu champion d’Europe U-23 à Duisbourg début septembre.

En fin de saison éclipsée par la pandémie corona avec la délocalisation des Jeux Olympiques de Tokyo et l’annulation de la Coupe du monde, l’équipage autour du batteur Hannes Ocik (Schwerin) vise le 15e succès de la régate traditionnelle. La courte pause après le succès de Poznan ne peut diminuer l’anticipation d’Ocik: “Nous sommes reconnaissants pour chaque compétition que nous pouvons obtenir.” Le formateur Uwe Bender le voit de la même manière: “Rendsburg est également efficace dans les médias. C’est pourquoi c’est une bonne chose pour l’aviron.”

Le huitième entraîneur espère que les scènes dramatiques de l’année dernière ne se répéteront pas. Dans ce que les organisateurs ont appelé la “course d’aviron la plus difficile du monde”, deux rameurs étaient au bord de l’effondrement. Christopher Reinhardt et le Néerlandais Jacob van de Kerkhof ont tous deux eu des problèmes de circulation, ont arrêté de ramer pendant un moment et se sont allongés sur leurs sièges à roulettes. La victoire des Allemands était donc une affaire mineure. «C’était terrible», a commenté Bender.

.