BVB à 1899 Hoffenheim: notes et avis individuels

BVB bei 1899 Hoffenheim: Noten und Einzelkritik
  • BVB à 1899 Hoffenheim: notes et avis individuels

    Samedi après-midi, le Borussia Dortmund a rencontré 1899 Hoffenheim en Bundesliga. Après cinq matchs sans victoire contre le Kraichgauer, BVB a finalement réussi à nouveau. Dans un match acharné, le Borussia a gagné 1-0. Tous les acteurs de la revue individuelle:

  • 1899 Hoffenheim - TOR: Oliver Baumann - Grade: 3.0

    1899 Hoffenheim – TOR: Oliver Baumann – Grade: 3.0

    A rarement eu à intervenir avant la pause. Obtenu le diplôme Sancho sans aucun problème (10e), plus tard contre Reus avec un acte de classe (75e). Parfois, je ne prenais pas les bonnes décisions lors de l’ouverture du jeu.

  • DÉFENSE: Stefan Posch (jusqu'à 79e) - Note: 3,5

    DÉFENSE: Stefan Posch (jusqu’à 79e) – Note: 3,5

    Dans l’ensemble, cela a fait l’impression la plus fragile sur la défense TSG. A plusieurs reprises sorti de la chaîne trop tôt et s’est ainsi retiré du jeu. Augmenté au moins un peu après la pause. Ses voyages offensifs étaient bien intentionnés, mais finalement souvent trop téméraires.

  • Florian Grillitsch (à partir de 79) - pas d'évaluation

    Florian Grillitsch (à partir de 79) – pas d’évaluation

    Devrait fournir un excès au milieu de terrain et trouver les lacunes dans la défense des invités. Le plan ne fonctionnait plus contre les Dortmunders arnaqués.

  • Kevin Vogt - note: 3.0

    Kevin Vogt – note: 3.0

    J’ai fait quelques erreurs sur le ballon au début, mais a arrêté les oscillations très tôt. Convaincu en tant que défenseur central avec un taux de plaquage élevé, il ne fonctionnait que parfois sur de longues balles.

  • Kevin Akpoguma - Moyenne: 3,5

    Kevin Akpoguma – Moyenne: 3,5

    Si Skov a bien soutenu la gauche dans la plupart des scènes, le flanc est resté relativement serré. Cependant, il n’a pas toujours trouvé son adversaire immédiatement dans les attaques rapides de Dortmund. A également repris le hors-jeu avant le but (76e).

  • CHAMP INTERMÉDIAIRE: Diadie Samessekou - note: 2.5

    CHAMP INTERMÉDIAIRE: Diadie Samessekou – note: 2.5

    Anticipé de nombreuses scènes au milieu de terrain extrêmement bien. A enregistré plusieurs victoires de balle et déjoué plusieurs attaques dangereuses du BVB. En marche avant, il n’y a presque aucune scène du tout.

  • Sebastian Rudy - note: 4.0

    Sebastian Rudy – note: 4.0

    A fait un jeu très visible sur l’aile droite et a été impliqué dans de nombreuses scènes à l’arrière et à l’avant. Mais surtout semblait malheureux dans les moments importants. Déplacé complètement de la meilleure position une fois (42e), mais n’a pas toujours maîtrisé ses adversaires dans le dos malgré la majorité.

  • Dennis Geiger - note: 3.0

    Dennis Geiger – note: 3.0

    A montré de bonnes approches de manière ludique, mais a rarement eu la chance d’utiliser sa créativité. Par conséquent, il s’est retrouvé coincé dans les duels et a enregistré plusieurs victoires aux points contre Dahoud.

  • Robert Skov (jusqu'à 79e) - note: 2,5

    Robert Skov (jusqu’à 79e) – note: 2,5

    Au premier tour, il était de loin le meilleur homme du terrain et facile à trouver partout. Le Kraichgauer a eu ses pieds dans le jeu dans de nombreuses attaques dangereuses, et a également empêché un but sûr contre Reyna en fond de ligne (36e). Après la pause, la force a diminué.

  • Ryan Sessegnon (à partir de 79) - pas d'évaluation

    Ryan Sessegnon (à partir de 79) – pas d’évaluation

    Dans les dernières minutes a conduit des attaques sporadiques sur le côté gauche. Mais je ne pouvais plus changer le jeu.

  • Mijat Gaćinović (jusqu'à 60e) - note: 4.0

    Mijat Gaćinović (jusqu’à 60e) – note: 4.0

    A commencé trop de courses en haut à partir du milieu de terrain pour être plus nombreux que les stands. Il a raté quelques bonnes chances d’une largeur d’un cheveu (4e, 19e). En position basse au milieu de terrain, cependant, il s’est offert trop de pertes de balle faciles.

  • Jacob Bruun Larsen (à partir du 60e) - Note: 4,5

    Jacob Bruun Larsen (à partir du 60e) – Note: 4,5

    A combattu des duels acharnés pour le ballon contre son ex-club, mais n’a jamais pu vraiment s’affirmer. Bruun Larsen ne menaçait plus le but.

  • ATTAQUE: Ishak Belfodil (jusqu'à 60e) - Grade: 3.0

    ATTAQUE: Ishak Belfodil (jusqu’à 60e) – Grade: 3.0

    Mettre son corps à profit dans de nombreuses scènes et ainsi créer des espaces libres pour ses collègues. Parfois, j’ai eu des idées très directes au bal. Cependant, les collègues pouvaient rarement faire quoi que ce soit avec ses meilleurs passeports.

  • Christoph Baumgartner (à partir du 60e) - note: 3,5

    Christoph Baumgartner (à partir du 60e) – note: 3,5

    Entrer dans le jeu lentement et pendant longtemps ne pouvait guère produire de scènes réussies. Dans la phase finale, il y avait encore de grandes chances d’égaliser. Dans l’ensemble, les invités ont demandé beaucoup plus que de nombreux collègues au cours de la dernière demi-heure.

  • Ihlas Bebou (jusqu'à 79e) - Note: 4.0

    Ihlas Bebou (jusqu’à 79e) – Note: 4.0

    Avec son pressage élevé, il a remporté quelques balles dans de bonnes positions sur le terrain, mais dans l’ensemble, il était clairement dans l’ombre de Belfodil, qui était beaucoup plus diversifié. Bebou n’a presque jamais pu jouer à son rythme.

  • Munas Dabbur (à partir de 79.) - pas d'évaluation

    Munas Dabbur (à partir de 79.) – pas d’évaluation

    Attendu en vain une passe utilisable dans la surface de réparation dans les dix dernières minutes.

  • Borussia Dortmund - TOR: Marwin Hitz - note: 2.0

    Borussia Dortmund – TOR: Marwin Hitz – note: 2.0

    Dans la phase initiale sur le ballon, cela n’affectait pas immédiatement la température de fonctionnement, mais était sur la ligne lorsque cela était nécessaire. Il a tenu tête à Gacinovic (19e). Toujours évalué correctement les flancs et attrapé des flancs délicats en toute sécurité. Digne représentant Bürki!

  • DÉFENSE: Lukasz Piszczek (jusqu'au 20e) - Note: 3.0

    DÉFENSE: Lukasz Piszczek (jusqu’au 20e) – Note: 3.0

    A suggéré ses qualités lors de l’ouverture du jeu. A toujours été jouable et semblait très confiant sous pression. A dû être remplacé tôt après une blessure à la tête.

  • Thomas Delaney (à partir du 20e) - Moyenne: 2.0

    Thomas Delaney (à partir du 20e) – Moyenne: 2.0

    Remplacé le Piszczek blessé et a repris la position inconnue dans la défense centrale. Résolution de certaines situations risquées avec beaucoup de calme et apparition à plusieurs reprises, en particulier pour contrecarrer la contre-attaque.

  • Mats Hummels - qualité: 2.5

    Mats Hummels – qualité: 2.5

    A été partiellement obligé de faire un travail acharné par les attaquants du TSG. Je ne pouvais tout simplement pas avoir une emprise sur l’immense Belfodil. Au fil du temps, il a soigneusement arrêté certaines passes de l’adversaire. Dans la deuxième manche avec une solide performance.

  • Emre Can - qualité: 3.0

    Emre Can – qualité: 3.0

    A été concentré dans la plupart des scènes de jeu positionnel et a remporté des duels importants en plus de cela. Son taux de réussite laissait à désirer, surtout avec de longues balles.

  • MITTELFELD: Axel Witsel - Qualité: 2.5

    MITTELFELD: Axel Witsel – Qualité: 2.5

    Rassemblé de nombreuses actions de balle au centre et essayé de créer des impulsions créatives. N’a réussi que parfois, mais, contrairement à Dahoud, a fait une forte impression dans ses duels. C’était la clé de la victoire après la pause.

  • Felix Passlack - note: 3.0

    Felix Passlack – note: 3.0

    Courit beaucoup sur le flanc gauche, mais pendant longtemps n’a trouvé aucun moyen de casser la défense adverse à l’offensive. A commencé quelques courses en solo sur des contre-attaques, mais n’a jamais pu surmonter la dernière rangée. Encore une apparence très animée!

  • Mo Dahoud (jusqu'à 75e) - Note: 4.0

    Mo Dahoud (jusqu’à 75e) – Note: 4.0

    Rarement assuré de bons moments sur le ballon, Dahoud a longtemps choisi principalement la passe croisée facile. Dans les duels directs, il était également très édenté. Après la pause, elle a subi des pertes répétées de mauvaise balle.

  • Jude Bellingham (75+) - pas d'évaluation

    Jude Bellingham (75+) – pas d’évaluation

    A immédiatement apporté plus de robustesse au centre de Dortmund lors de son court relais et a enregistré d’importantes victoires de balle. Il n’avait pas à faire plus.

  • Thomas Meunier (jusqu'à 75e) - note: 2,5

    Thomas Meunier (jusqu’à 75e) – note: 2,5

    S’a montré considérablement amélioré dans le mouvement vers l’avant et y a rassemblé des scènes fortes. A joué de bons centres plusieurs fois et a frappé la barre transversale une fois avec sa tête (38e). Dans le mouvement en arrière, cependant, ce fut encore une fois mauvais à plusieurs reprises. A eu de la chance que Skov n’ait pas puni ces échappatoires plus souvent.

  • Raphael Guerreiro (75+) - pas d'évaluation

    Raphael Guerreiro (75+) – pas d’évaluation

    Était dans le jeu immédiatement après avoir été remplacé et mis en scène plusieurs fois mes collègues avec de bons aliments. En 15 minutes avec plus d’impulsions que certains collègues de tout le match.

  • Giovanni Reyna - Moyenne: 3.5

    Giovanni Reyna – Moyenne: 3.5

    Était l’un des Dortmunders les plus dangereux en l’absence d’Erling Haaland. Manqué quelques passes dans la surface de réparation, puis raté la meilleure chance BVB à ce jour (36e) peu avant la pause. En tant qu’initiateur d’opportunités, Reyna est à peine apparue. Il y a plus!

  • Jadon Sancho (jusqu'à 64e) - note: 3,5

    Jadon Sancho (jusqu’à 64e) – note: 3,5

    Souvent, il fallait ramasser les balles au fond, mais les collègues ont trouvé plusieurs fois avec de longues balles au fond. Dans ces moments, cependant, cela a rendu les choses beaucoup trop compliquées. D’autres acteurs fournissent les faits saillants.

  • Marco Reus (à partir de la 64e) - note: 1.5

    Marco Reus (à partir de la 64e) – note: 1.5

    Vous avez commencé trop de courses profondes dans le jeu offensif pour apporter plus de dynamisme au terrain. Testé Baumann en phase finale avec un tir dur à longue portée (75e) et inscrit le but gagnant un peu plus tard (76e). Une performance Joker sur-mesure!

  • ATTAQUE: Julian Brandt (jusqu'à 64e) - Note: 4,5

    ATTAQUE: Julian Brandt (jusqu’à 64e) – Note: 4,5

    A occupé à plusieurs reprises différentes positions dans l’offensive de Dortmund – mais n’était nulle part heureux. En tant qu’attaquant central, il n’avait pratiquement aucune scène, de meilleures impulsions sont venues dans le jeu de commutation. Dans l’ensemble, cependant, il était encore clairement en dessous de la valeur.

  • Erling Haaland (64+) - Moyenne: 2.0

    Erling Haaland (64+) – Moyenne: 2.0

    Immédiatement trouvé quelques pièces dans la défense d’Hoffenheim après avoir été remplacé. Seul raté de peu un centre, et un peu plus tard inscrit le but de la victoire (76e). J’ai presque marqué un but moi-même.

  • .