“C’est une déception”

"C'est une déception"

Les skieurs allemands ont connu une débâcle samedi. Après la fin de la carrière de Viktoria Rebensburg, aucun Allemand ne figurait parmi les 30 premiers. Maria Höfl-Riesch a critiqué la mauvaise performance et l’association.

Série photo avec 21 images

La triple championne olympique de ski Maria Höfl-Riesch critique les Allemandes après le mauvais début de l’hiver en Coupe du monde. “C’est une déception”, a déclaré dimanche la photo de 35 ans à propos de la performance du quatuor DSV dans le slalom géant de Sölden.

Rebensburg “surpassait tout”

Dans la première course après l’abandon de Viktoria Rebensburg, aucun des quatre partants menés par Lena Dürr n’a atteint la finale du top 30. “Je pense que l’objectif était de se qualifier pour la deuxième manche. Cela aurait été possible avec des numéros de départ plus élevés.” dit Höfl-Riesch. Les succès de Rebensburg avaient «surpassé tout» ces dernières années – y compris les problèmes de la deuxième rangée.

Lorsque l’Italienne Marta Bassino s’est imposée sur le glacier de Rettenbach, Dürr a raté la deuxième manche à la 38e place par 0,83 seconde. Le patron d’Alpine Wolfgang Maier a trouvé la performance de ses coureurs en partie inexpérimentés “pas drôle”.

«Non», a-t-il souligné, «nous n’avions pas de grandes attentes», mais «ce n’était pas à prévoir». Dürr, la débutante de la Coupe du monde Lisa Loipetssperger (50e), Jessica Hilzinger (51e) et Andrea Filser (54e) “ont roulé beaucoup trop prudemment” sur la pente difficile et ont montré “bien trop peu de risque et d’attaque”.

.