Chute lourde sur une pente raide – Shiffrin doit espérer la 2e manche

Chute lourde sur une pente raide - Shiffrin doit espérer la 2e manche

1ère descente de slalom à Levi

La saison de la Coupe du monde de ski alpin s’est poursuivie samedi. Dimanche, la deuxième course de slalom à Levi a commencé. Shiffrin s’est placé derrière Vlhová dans la première manche – il y a aussi eu une mauvaise chute.

L’américaine Mikaela Shiffrin n’en a pas montré une lors de la deuxième course de slalom dimanche au premier tour une performance aussi bonne que la veille. Le commentateur d’ARD Felix Neureuther a déclaré: “C’est fait”. La veille, Shiffrin avait fait une impression heureuse mais très épuisée après avoir franchi la ligne d’arrivée.

Par conséquent, Petra Vlhová a de nouveau dominé à Levi dans la première manche. Cependant, la Suisse Michelle Gisin a également fait preuve d’une excellente performance et a franchi la ligne d’arrivée en même temps que Vlhová (54,32). Wendy Holdener est arrivé troisième (+ 0,23).

Gisin a commenté joyeusement sa course par la suite. “Je suis extrêmement heureuse d’avoir pu montrer une telle course. J’espère pouvoir la faire une deuxième fois”, a-t-elle déclaré dans une interview avec ARD.

“Elle a essayé de risquer”

L’Allemand Lena Dürr est entrée dans le top 20 samedi. Après la première manche dimanche, elle a terminé 29e (+1,81). Leur ligne de conduite n’était pas idéale. Neureuther sous ARD: “Cela prend beaucoup de temps, ça peut être trop aujourd’hui. Elle a essayé de prendre des risques. Elle a vraiment essayé.” Dürr lui-même a dit: “Cela m’énerve totalement”.

Après sa rupture du ligament croisé, Marlene Schmotz n’a pas montré le dynamisme dont elle avait besoin (+2,33). Neureuther: “L’audace de donner les pleins gaz manque toujours.” Marina Wallner a également perdu trop de temps sur le plat et n’a pas pu convaincre (+2,17). Seul Dürr a atteint la finale à Levi.

Mauvaise chute du Remme canadien

Roni Remme a fait une grave chute pendant la course. La Canadienne est tombée tête première sur l’escarpement lorsqu’elle a perdu sa ligne. La course a été brièvement interrompue.

Elle a ensuite pu se relever, mais elle souffrait visiblement. “Elle est dure. J’espère qu’elle ne s’est pas blessée. Quelques ecchymoses seront sûres”, a commenté Neureuther. Le comportement actuel de l’athlète n’est pas connu.