Classement européen 2021: Rencontrez les rivaux espagnols pour le «trône»: qui a le meilleur U21 en Europe?

Classement europeen 2021 Rencontrez les rivaux espagnols pour le trone

Classement européen 2021 La Rojita aspire à revalider le titre obtenu en 2019 par Fabin, Ceballos …

Brahim Daz, Phil Foden, Matteo Guendouzi et Sandro Tonali.
ngel Rivero / MARCA, Instagram et EFE.

L’Espagne de moins de 21 ans connaît déjà 15 de ses 16 rivaux dans la catégorie européenne. Il ne reste plus qu’à la Commission de contrôle, d’éthique et de discipline de l’UEFA de déterminer le résultat du match reporté entre l’Arménie et l’Islande pour décider qui correspond à la dernière place destinée à la «cinquième meilleure seconde». Actuellement, il est occupé par la Pologne.

Chez MARCA nous voulions en savoir un peu plus en profondeur quels rivaux La Rojit allait rencontrera de Luis de la Fuente dans sa mission de revalider le titre remporté par Fabin, Ceballos, Oyarzabal, Unai Simn, Fornals, Mayoral ou Dani Olmo en 2019.

À la recherche de la meilleure équipe U21 d’Europe, nous avons conçu des onze “ raisonnables ” éliminer les joueurs qui pourraient être au rendez-vous de la Hongrie et de la Slovénie par âge – tous ceux nés après le 1er janvier 1998 peuvent y assister – mais qui ont déjà fait le saut vers l’absolu. C’est le cas de Ferran Torres, Dani Olmo, Ansu Fati, Mbapp, Sancho, Alexander-Arnold, Havertz, Joao Flix …

Ce sont, à ce jour, les 15 équipes classées. À Hongrie et Slovénie -co-hôtes- ont rejoint Espagne, Italie, Suisse, France, Angleterre, Russie, Hollande, Portugal, Danemark, Allemagne, République tchèque, Croatie et Roumanie.

Le tirage au sort aura lieu le 10 décembre à Nyon. Les 16 équipes seront réparties en quatre groupes de quatre et les deux premières se qualifieront pour les quarts de finale. Il faut rappeler qu’en raison du report de la pandémie – elle devrait être jouée en 2020 – et de la célébration des Jeux, cet Européen se déroulera en deux temps. Du 24 au 31 mars 2021, la phase de groupes aura lieu et du 31 mai au 6 juin, les quarts de finale, les demi-finales et la finale se joueront. Maintenant c’est votre tour, qui a la meilleure équipe des moins de 21 ans en Europe? Vote!

Le classement absolu de l’Eurocup privera Zoltan Gera de ses deux grandes stars de moins de 21 ans, déjà consacrées avec les «majors»: Dominik Szoboszlai et Attila Szallai. Les résultats des matchs amicaux précédents ne sont pas attrayants.

L’attaquant Zan Celar, qui évolue en Serie B avec Cremonese, est la figure du co-animateur. Les résultats des matches amicaux attirent une équipe avec facilité pour marquer … et recevoir des buts.

L’Azzurra a été sacré leader incontesté du groupe 1 après avoir ajouté 25 points sur 30 possibles. Reste à savoir s’il peut compter sur Tonali ou aller avec les «plus âgés». Gianluca Scamacca, entré dans les onze lors des derniers matches, a été le Pichichi avec six buts.

La sélection U21 des «blues» serait déjà voulue par de nombreux absolus, à commencer par leur éventuel partenaire central: Kound et Konat. J’ai terminé premier du groupe 2 avec 27 points, le même que la Suisse. Douard (Celtic) a terminé meilleur buteur avec 11 buts.

Phase de qualification impeccable de celles de Mauro Lustrinelli. Seul le «golaverage» les a empêchés de finir devant la France «toute-puissante». Elle n’a eu aucun problème, en tout cas, à se qualifier parmi les cinq premières finalistes. Zeqiri (Brighton) a mené l’équipe avec ses neuf buts, mais Okafor (RB Salzburg) est leur footballeur le plus «méditatif».

Une autre sélection que vous devez donner, prendre … et donner. Le leader du groupe 3, avec 28 points sur 30 possibles, pourrait être renforcé avec Foden et Greenwood, à mi-chemin entre l’absolu et les moins de 21. Nketiah (Arsenal) est le meilleur buteur du classement général. Le milieu de terrain (Bellingham, Skipp et Davies) et l’attaquant (Nelson, Nketiah et Hudson-Odoi) font peur.

Il est le champion d’un groupe composé de six équipes qui a obtenu le moins de points (21), mais ils ont suffi pour terminer leader du groupe 4. L’ordre – il n’a reçu que quatre buts – et le physique sont ses plus grands atouts. Il n’est pas surprenant que Ladislav Krejci II – milieu de terrain ou central – ait été leur meilleur buteur avec cinq buts. Il pouvait cependant compter sur l’un des jeunes hommes les plus attirants du tournoi: Adam Hlozek.

Deuxième du groupe 4 avec un point de moins, 20, que la République tchèque. Il a un grand potentiel offensif: il a marqué 37 buts en 10 matchs. Nikola Moro (Dinamo Moscou) est celui avec la poignée et Ivanusec (Dinamo Zagreb) a réclamé avec sept buts.

Un total de 23 points lui a valu de terminer en première position du groupe 5. Il pourrait toutefois subir des pertes de considération. Chalov -le meilleur buteur avec quatre buts-, le central Diveev, Safonov … se fraye progressivement un chemin dans l’absolu.

«La Rojita», bien qu’étant en phase de rénovation, n’a pas eu de rival dans le groupe 6. Les hommes de Luis de la Fuente ont terminé avec 28 points, 10 de plus que la Macédoine du Nord. Et qu’ils n’ont pas pu compter sur Ferran ou Dani Olmo, réparés pour Luis Enrique. Malgré cela, Dani Olmo a terminé comme Pichichi de la phase de qualification avec trois buts. Maintenant, c’est aux Brahim Daz, Cucurella, Oscar Rodríguez … L’Espagne, qui n’a concédé qu’un peu, a été l’équipe avec le moins de défaite.

Du moins marqué … au meilleur buteur. L’Oranje, leader du groupe 7 avec 27 points, a terminé avec 46 points pour et cinq contre. Une brutalité les nombres des disciples de Marcel Groninger, qui a vu comment ces derniers temps Gravenberch ou Wijndal ont fait leurs débuts avec les «majors». De Wit, sur la ligne d’arrivée, a terminé meilleur buteur avec 10 buts.

J’ai terminé deuxième du groupe 7 avec les mêmes points que les Pays-Bas (27), mais pire «moyenne». Une autre sélection qui a une ‘affiche de luxe’ (Rafael Leao, Florentino, Gedson Fernandes …) et le ‘squelette’ de Porto, champion de la Ligue de la jeunesse en 2019. Fbio Vieira – à ne pas confondre avec Fbio Silva – a été le «tueur» avec cinq points.

Le ‘Red Dynamite’, avec l’Espagnol Albert Capellas aux commandes, a terminé premier du Groupe 8 avec 26 points, 21 buts en faveur et 9 contre. Il a des footballeurs intéressants, surtout au-dessus: Skov Olsen, Bruun Larsen et Damsgaard. Le premier d’entre eux, l’ailier de Bologne, saisit le but en inscrivant sept buts.

Leur star des médias est sans aucun doute leur entraîneur, Adrian Mutu. La deuxième place du groupe 8 -acab avec 20 points- a été son passeport pour terminer deuxième devant l’Ukraine et se qualifier. Mihaila, ailier signé par Parme, a été le meilleur buteur avec cinq buts. Ianis Hagi, fils de «Gica» et l’une des stars du dernier Européen, pourrait leur donner un saut de qualité … mais il reste à voir si c’est viable.

La «Mannschaft» est l’équipe de tête du groupe – 9 – classée pour les Européens avec le moins de points (18). Ils ont «excusez-moi». Son groupe était le seul à compter cinq équipes. Les sept buts de Lukas Nmecha (Anderlecht) ont mené ceux de Stefan Kuntz. Son éventuel milieu de terrain, avec Maier, Geiger, zcan et Wirtz comme accroc, peut apporter de la joie aux Teutons.