Débâcle pour les femmes allemandes DSV à Sölden

Débâcle pour les femmes allemandes DSV à Sölden

Pendant des années, Viktoria Rebensburg était la skieuse modèle allemande. Comme prévu, sa démission laisse un trou – ce qui, lors de la première course de la saison à Sölden, était bien plus important que ce que l’on craignait.

Après la démission de Viktoria Rebensburg, les skieurs allemands ont connu un début décevant pour la nouvelle saison de Coupe du monde malgré de faibles attentes. Lorsque l’Italienne Marta Bassino a remporté le slalom géant à Sölden, en Autriche, aucun des quatre partants de l’Association allemande de ski (DSV) n’a atteint le deuxième tour. Lena Dürr a été la meilleure et a raté la finale à la 38e place par 0,83 seconde.

Le patron d’Alpine Maier insatisfait

Le patron d’Alpine Wolfgang Maier a trouvé la performance de ses coureurs en partie inexpérimentés “pas drôle”. Non, a-t-il souligné, “nous n’avions pas de grandes attentes”, mais qu’aucun membre du quatuor allemand n’a réussi à se qualifier pour la deuxième manche, “ce n’était pas normal”. Rebensburg avait gâté le DSV au début de sa carrière à Sölden avec deux victoires, deux troisièmes places et d’autres classements dans le top 10.

Comme prévu, les pas du champion olympique 2010 se sont avérés bien trop grands pour les coureurs allemands. Maier a également dû découvrir que Dürr, la jeune Lisa Loipetssperger (50e), Jessica Hilzinger (51e) et Andrea Filser (54e) “roulaient beaucoup trop prudemment” pour les conditions du glacier, “bien trop peu de risques et attaquer, et alors vous n’êtes tout simplement pas là. “

Bassino gagne

Pour Loipetssperger, c’était le premier départ de la Coupe du monde, “on pouvait voir dans une certaine mesure qu’elle en faisait partie”, a déclaré l’entraîneur-chef Jürgen Graller, qui a également souligné qu’il parierait sur les jeunes coureurs à l’avenir: “Ils doivent être sur la scène de la Coupe du monde. se sont appuyés sur ce jeune groupe en slalom géant. Ils doivent être présents, connaître les pistes et se débarrasser de leur peur de la Coupe du monde. “

Avec la pente traditionnellement difficile dans la glace éternelle du glacier de Rettenbach, Bassino a mieux fait face à sa deuxième victoire en Coupe du monde. En l’absence de la blessée au dos Mikaela Shiffrin (USA), elle s’impose devant sa coéquipière et vainqueur de la Coupe du Monde Federica Brignone (+0,14 seconde) et Petra Vlhova (Slovaquie / + 1,13).

.