Diaporama – Le certificat de match international des stars du BVB

Das Länderspiel-Zeugnis der BVB-Stars
  • Le certificat de match international des stars du BVB

    14 joueurs du Borussia Dortmund étaient en action pour leurs équipes nationales lors de la dernière pause internationale. Qui a déçu, qui a convaincu? Nous fournissons la vue d’ensemble:

  • Erling Haaland (Norvège)

    Erling Haaland (Norvège)

    Sentiments mitigés chez le jeune attaquant. Oui, Haaland a tiré la Roumanie (4-0) à lui seul avec trois buts en Ligue des Nations, avec la victoire 1-0 suivante contre les Irlandais du Nord, les Scandinaves ont également de bonnes chances de prendre la première place du groupe. Mais: le match le plus important de toutes les choses, les éliminatoires des demi-finales pour la qualification au Championnat d’Europe contre la Serbie, a été perdu. Haaland a fait rage après – sachant qu’il serait absent de la grande scène.

  • Emre Can (Allemagne)

    Emre Can (Allemagne)

    Le trio international a montré où Emre Can est dans le classement avec l’entraîneur national Joachim Löw: dans le match amical insignifiant contre la Turquie (3: 3), il a joué 90 minutes en tant que partie droite de la chaîne de défense à trois (sport.de grade 4.0 ). Dans les matchs de championnat contre l’Ukraine (2: 1) et la Suisse (3: 3), les défenseurs réguliers ont été autorisés à jouer, Can n’a obtenu que quelques minutes. Pas un agréable voyage international.

  • Julian Brandt (Allemagne)

    Julian Brandt (Allemagne)

    Déçu contre la Turquie (note sport.de 4,5) et a raté l’occasion de jouer au premier plan. Il avait une marge de progression, en particulier dans le mouvement en arrière, mais à quelques exceptions près, il restait pâle offensivement. Puis regardé les duels de la Ligue des Nations de l’extérieur. Brandt semble être plus éloigné d’un billet EM qu’avant la semaine du match international.

  • Nico Schulz (Allemagne)

    Nico Schulz (Allemagne)

    A été autorisé à jouer à gauche contre la Turquie dès le début, mais a eu de gros problèmes avec son rôle dans le système 3-4-2-1 de Löw. Quand l’un des principaux coupables a concédé le premier but, il a eu de gros problèmes défensivement et offensivement (score 5,0). Parti tôt en raison d’un ischio-jambier déchiré. En conséquence, n’a pas soumis de lettre de candidature pour une candidature supplémentaire.

  • Mahmoud Dahoud (Allemagne)

    Mahmoud Dahoud (Allemagne)

    Son premier rendez-vous a été la grande surprise d’avance, après tout, il n’est actuellement que réserviste au BVB. Entré sur le terrain contre la Turquie à la 79e minute et peut désormais se qualifier de joueur de l’équipe nationale. Mais rien de plus, car Dahoud n’a aucune chance de rejoindre la véritable équipe A de l’entraîneur national.

  • Felix Passlack (U21)

    Felix Passlack (U21)

    A fait ses débuts dans l’équipe U21 lors d’une victoire 5-0 en Moldavie. Le succès a été précédé de jours turbulents, alors que son coéquipier Stephan Ambrosius a été testé positif au COVID-19 et que l’entraîneur Stefan Kuntz n’avait que 17 joueurs disponibles. Passlack a bien fait à l’arrière droit, sortant du banc à la fin de l’importante victoire 1-0 contre la Bosnie-Herzégovine.

  • Luca Unbehaun (Allemagne U20)

    Luca Unbehaun (Allemagne U20)

    A Lörrach, dans le Bade-Wurtemberg, le gardien Luca Unbehaun était sur la route avec les U20 et a remporté un match amical 3-1 contre la Suisse. L’entraîneur Guido Streichsbier a troqué son équipe à six positions à la mi-temps, et Unbehaun est resté sans but dans ses 45 minutes.

  • Manuel Akanji (Suisse)

    Manuel Akanji (Suisse)

    Jours agités pour le défenseur. Akanji a été infecté par le virus corona, mais selon le BVB, les Suisses “vont bien”. Pour cela, il a passé la pause internationale en quarantaine, au moins il manquera le match de Bundesliga contre Hoffenheim à coup sûr. L’engagement d’Akanji est encore discutable pour le début de la Ligue des champions, Dortmund est en échange avec le service de santé.

  • Axel Witsel (Belgique)

    Axel Witsel (Belgique)

    L’entraîneur national belge Roberto Martínez l’a fait comme Joachim Löw et a envoyé un B-Elf – sans Witsel – en amical contre la Côte d’Ivoire (1: 1). Dans la Ligue des Nations, c’était – avec Witsel – une défaite 1: 2 contre l’Angleterre. Une victoire 2-1 contre l’Islande a été obtenue, le joueur de Dortmund a bouclé 90 minutes chacun.

  • Thomas Meunier (Belgique)

    Thomas Meunier (Belgique)

    La même saison également pour la deuxième star du BVB dans les rangs des Belges. Meunier devait le penalty contre l’Angleterre après une faute inutile sur Jordan Henderson, sinon l’arrière droit a fait un travail solide.

  • Thomas Delaney (Danemark)

    Thomas Delaney (Danemark)

    Semaine parfaite pour le moteur du milieu de terrain! Lors de la victoire d’essai 4-0 contre les îles Féroé, Delaney a été épargné, contre l’Islande (3-0) et l’Angleterre (1-0), il était en plein milieu. Il a travaillé sans relâche contre les Trois Lions et a également retiré le penalty qui a conduit au but gagnant. Le Danois revient à Dortmund avec confiance.

  • Raphael Guerreiro (Portugal)

    Raphael Guerreiro (Portugal)

    A été sur le terrain lors des trois matches des champions d’Europe, bien qu’il ait été autorisé à descendre après 68 minutes en amical contre l’Espagne (0-0). Contre la France, championne du monde (0-0), Guerreiro a été inefficace, mais a joué défensivement sans erreurs. Contre la Suède (3-0), Dortmund s’est davantage impliqué dans le match offensif. Bonne semaine de matches internationaux pour le pied gauche.

  • Jadon Sancho (Angleterre)

    Jadon Sancho (Angleterre)

    A fait la une des journaux négatifs à l’avance avec une visite à la fête de la fille d’anniversaire Tammy Abraham. Le sélectionneur national Gareth Southgate a donc supprimé Sancho de l’équipe test pour le match contre le Pays de Galles (3-0). L’ailier a été autorisé à jouer à nouveau dans les internationaux de la Ligue des Nations contre la Belgique (2: 1) et le Danemark (0: 1). Le fait que Sancho ne dispose que de 17 minutes de déploiement au total en dit long.

  • Jude Bellingham (Angleterre U21)

    Jude Bellingham (Angleterre U21)

    Lors du match de qualification du Championnat d’Europe en Andorre (3: 3), les jeunes Lions anglais se sont déshonorés, Bellingham, 17 ans, est entré en jeu alors que le score était de 2: 1. Contre la Turquie (2: 1), les choses allaient mieux pour les dirigeants souverains. La nouvelle star du BVB a été extrêmement active en 90 minutes de jeu.

  • .