Formule 1 | Causa Racing Point: audition “Copygate” après Silverstone

Formule 1 |  Causa Racing Point: audition "Copygate" après Silverstone

Nouveaux détails sur la protestation “Copygate” contre Racing Point: L’audience dans l’affaire est prévue la semaine prochaine. Le dossier sera donc résolu entre les deux courses de Silverstone dans un format semi-virtuel. Auparavant, Renault pouvait également apporter une troisième protestation après le Grand Prix du Royaume-Uni.

Après le Grand Prix de Styrie et le Grand Prix de Hongrie, l’équipe d’usine française a officiellement protesté contre le Racing Point. L’équipe est convaincue que Racing Point n’a pas seulement copié des photos de Mercedes et les a copiées des champions du monde.

Les trois manifestations seront regroupées dans la semaine à venir et seront entendues par un nouveau comité composé de plusieurs commissaires. L’affaire concerne principalement les arbres de frein du Racing Point.

Vert: “Nous ne devons pas de réponses”

Cependant, depuis l’année dernière, les règles concernant les arbres de frein ont changé, ceux-ci font désormais partie des «pièces répertoriées» – ces pièces que chaque équipe doit concevoir et fabriquer elle-même. Renault est convaincu que Racing Point ne doit pas conduire avec ces arbres de frein.

Les deux parties au différend ont rassemblé des preuves et les ont remises à la FIA au cours des dernières semaines. Le directeur technique de Racing Point, Andrew Green, estime que la ligne de défense de l’équipe est étanche. “Nous pensons que [unsere Argumente] sont très forts. “

Green explique que son équipe y travaille depuis quelques semaines. “Certains documents sont allés à la FIA ce week-end, et nous avons envoyé notre défense aux commissaires il y a quelques jours.”

Les avocats de l’équipe en particulier ont travaillé de manière intensive sur le sujet ces dernières semaines. Green est donc certain que les protestations seront rejetées. “Je pense que les règles sont assez claires. Et nous avons clairement défini notre position.”

Le responsable de la technologie souligne: “Nous avons tout fait dans le respect des réglementations. Je ne pense donc pas que nous devons des réponses.” Quels sont les avantages de Racing Point: Nikolas Tombazis, chef de la technologie de la FIA, a déjà classé le RP20 comme légal avant le début de la saison.

Cependant, l’Italien a dû admettre il y a quelques semaines que lors de sa visite à l’usine Racing Point de Silverstone, il n’avait pas examiné en détail les arbres de frein avant le début de la saison en Australie.

Visite de la FIA: rien de caché?

Green contredit cette déclaration selon laquelle la FIA a également reçu toutes les données sur les arbres de frein lors de la visite. “Et ils ont fait une comparaison ce jour-là – avec nos arbres de frein et ceux de Mercedes. Nous en avons également discuté.”

Le responsable technique explique que Tombazis lui-même n’était pas présent lors de la visite de l’usine. Cependant, l’Italien a contredit cette observation dans des déclarations antérieures. Et l’homme de la FIA a admis que c’était probablement une erreur de ne pas regarder de plus près les arbres de frein.

Green, de son côté, déclare: “Nous n’avons rien caché. Ils ont noté la similitude avec Mercedes, mais nous leur avons expliqué pourquoi ils se ressemblaient si bien, notamment parce que nous avons acheté les arbres de frein en 2019.”

.