Formule 1 en Hongrie: Lewis Hamilton gagne avec le record de Schumi – MOTORSPORT ET FORMULE 1

Formule 1 en Hongrie: Lewis Hamilton gagne avec le record de Schumi - MOTORSPORT ET FORMULE 1

Donnez à l’homme le septième titre de la Coupe du monde et sifflez la saison!

Lewis Hamilton (35 ans) a dominé la course de Formule 1 à Budapest d’une manière folle. Le sextuple champion du monde a désormais bouclé tout le peloton dix tours avant la fin sauf Max Verstappen (22 / seconde), son coéquipier Valtteri Bottas (30 / troisième) et Lance Stroll (21 / quatrième)!

De plus, le Britannique établit un autre record d’éternité avec Michael Schumacher (51 ans) et est le deuxième pilote à remporter huit victoires sur une piste. Hamilton a remporté 2007, 2009, 2012, 2013, 2016, 2018, 2019 et cette année au Hungaroring. Entre 1994 et 2006, Schumi a également remporté huit fois sur un parcours: à Magny-Cours / France.

Sebastian Vettel (33 ans) conduit une course vraiment décente dans la faible Ferrari et termine sixième. A titre de comparaison: son coéquipier Charles Leclerc (22 ans) a nettement plus de problèmes dans la même voiture et n’est que onzième.

Cette course hongroise est très dramatique avant même le départ. Verstappen vole sur le chemin de la grille de départ (!) Avant la course à la courbe 12 et s’écrase la suspension et l’aileron avant cassé. Le Néerlandais traîne sa voiture cassée dans la grille, où les mécaniciens réparent le côté avant gauche de la suspension en un temps record et donnent au pilote Red Bull un nouveau nez. Les mécaniciens sont prêts 20 secondes avant l’heure officiellement autorisée avant le départ.

Verstappen peut commencer – et comment! De la septième place à trois. Aussi parce que Valtteri Bottas prend un départ précoce dans la Mercedes puis démarre trop tard.

Hamilton s’éloigne devant, derrière Leclerc et Bottas risquent déjà de passer aux pneus secs sur la piste de séchage au deuxième tour. Hamilton et Vettel choisissent également le chemin vers le service, sont traités, mais Vettel reste très longtemps car il y a trop de trafic dans la Fast Lane de la voie des stands.

A 15h22 au sixième tour de course, la direction de course rapporte une adhérence normale sur la piste, tous les pilotes sont passés aux pneus secs. Les renards spéciaux: Les Haas de Grosjean et Magnussen, qui sont déjà passés aux caoutchoucs moyens après le cycle de formation des intermédiaires et sont donc à la troisième place (Magnussen) et cinquième (Grosjean).

Hamilton est devant et Verstappen derrière.

Vettel n’est que quatorzième après l’arrêt au stand lent, passe à la huitième place puis fait un glissement dans le virage 12. Albon passe, le quadruple champion est neuvième après treize tours. Une manœuvre de dépassement contre son coéquipier Leclerc au 20e tour amène la huitième place. Leclerc ne réagit que deux tours plus tard et passe de doux à dur.

Au tour 30, Vettel s’arrête à nouveau et récupère les pneus durs. Il retombe en position 12.

Le statut à la mi-temps: Hamilton mène confortablement devant Verstappen, suivi de Stroll et Bottas, qui est passé à son deuxième service au 34e tour. Vettel est onzième.

Verstappen et Stroll sont les prochains à changer les pneus du groupe supérieur. Il pleut légèrement dans le dernier secteur de la route, mais personne n’apporte d’intermédiaire pour cela. Hamilton arrive également au 38e tour, passe à moyen.

Vettel s’est ensuite frayé un chemin au milieu de terrain et a également terminé cinquième après 47 tours – bénéficiant également d’arrêts aux stands devant lui.

Au 58e tour, le Heppenheimer a dû laisser Hamilton le dépasser, tandis que le Britannique a brièvement désapprouvé son équipe sur un autre changement de pneu. Au 67e tour, Hamilton revient aux stands et se donne le point supplémentaire pour le meilleur tour de course.

Vettel doit laisser Albon à la fin et se bat pour terminer sixième, Bottas échoue lors de la dernière attaque sur Verstappen et arrive troisième derrière lui.

Ils ne conduisent pas tous dans la dimension de Hamilton.

.