Formule 1: Perez revient incertain – deuxième chance pour Nico Hülkenberg?

Formule 1: Perez revient incertain - deuxième chance pour Nico Hülkenberg?

Racing Point était en difficulté lors du quatrième week-end de Formule 1 de la saison, le Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone.

Après que le pilote régulier Sergio Perez ait été testé positif pour le virus Corona, il a dû être isolé. Nico Hülkenberg devait intervenir, mais a été ralenti dimanche en course par des problèmes techniques.

On ne sait pas si l’Allemand aura une autre chance le week-end prochain lorsque la Formule 1 sera de retour à Silverstone. Racing Point espère que Perez sera à nouveau opérationnel.

Cependant, la situation est compliquée par les changements dans les règlements d’entrée en Grande-Bretagne. Depuis jeudi dernier, ceux-ci ont mis en quarantaine pendant dix jours au lieu d’une semaine pour les personnes testées positives. Cela crée de l’incertitude à Racing Point car le test de Perez se situe entre les deux.

Sept ou dix jours en quarantaine?

“Je ne sais pas si une quarantaine de dix ou sept jours s’applique. Il y a des rapports contradictoires, mais nous respecterons les directives de l’autorité sanitaire nationale et les suivrons”, a déclaré le chef d’équipe Otmar Szafnauer.

Et plus loin: «Même s’il ne s’agit que d’une quarantaine de sept jours, il doit encore être testé négativement selon le code de conduite COVID de la FIA, nous allons donc essayer de le tester jeudi, et s’il est positif, il ne peut pas aller au paddock de toute façon. “

Szafnauer confirme que le test initial de Perez mercredi n’a pas donné de résultat clair, donc un test de suivi était nécessaire. C’est pendant cette période que l’ajustement des règles de quarantaine en Grande-Bretagne est tombé.

Racing Point ne veut pas prendre de risques inutiles

“Selon les normes du service national de santé, ce premier test peu fiable aurait été positif”, a déclaré le patron de l’équipe Racing Point. “Il était donc positif mercredi et a dû être mis en quarantaine pendant sept jours. Les dix jours qui sont entrés en vigueur le lendemain peuvent s’appliquer ou non rétrospectivement. C’est la partie que je ne sais pas.”

À cet égard, il fallait attendre le retour d’information de l’autorité nationale pour être certain. “Nous voulons faire ce qui est juste et nous suivrons certainement vos instructions”, souligne Szafnauer. “Nous avons juste besoin d’instructions claires, et si nous les obtenons, nous ferons ce qu’il faut.”

Après tout, Racing Point lui-même n’est pas intéressé à ramener Perez au paddock alors qu’il est encore contagieux. “Nous devons protéger notre équipe et tout le monde dans le sport, et c’est exactement ce que nous allons faire.”

.