“Great feeling”: Stefan Bradl célèbre sa meilleure qualification depuis 2014

"Great feeling": Stefan Bradl célèbre sa meilleure qualification depuis 2014

Stefan Bradl a poursuivi sa belle performance lors de la journée de qualification pour le Grand Prix du Portugal à Portimao. Lors de la séance d’essais matinale, le pilote Honda s’est assuré une place en Q2 pour la première fois cette année, terminant dixième. Dans les qualifications décisives, Bradl a pris une position de départ dans la deuxième ligne.

La sixième place est le meilleur résultat de qualification de Bradl depuis le Grand Prix de Malaisie à l’automne 2014. À ce moment-là, il a mis la LCR-Honda à la quatrième place. “On m’a déjà dit que ce serait ma meilleure qualification depuis quelques années”, a déclaré Bradl joyeusement. “Bien sûr, c’est une sensation formidable.”

“Je suis très content de la façon dont ce week-end se déroule jusqu’à présent. Je l’apprécie beaucoup. Il est important pour moi que nous ayons atteint l’objectif aujourd’hui et que nous soyons arrivés directement en Q2. Comment dire, c’était une sorte de pari avec l’équipe. C’était super de faire ça. “

“Bien sûr, j’ai aussi eu un peu de chance car j’étais dixième après l’entraînement. Il faut aussi un peu de chance pour entrer en Q2. Je n’avais rien à perdre. En Q2 j’étais détendu. Tout allait bien et j’étais derrière Morbidelli. faire un bon tour. “

Quand il a terminé ce tour, Bradl est arrivé deuxième. Ensuite, il y avait quelques pilotes plus rapides que lui. Néanmoins, l’Allemand n’était qu’à trois dixièmes de seconde de la pole position. En sixième, il était également le meilleur représentant Honda.

Pourquoi Bradl est-il si compétitif à Portimao?

Mais pourquoi Bradl est-il maintenant beaucoup plus compétitif à Portimao que la dernière fois? Début octobre, il a pu tester la moto MotoGP sur ce parcours pendant une journée et demie. Il a également été à Jerez pendant deux jours cette semaine. Cela aide-t-il qu’il conduise tout le temps?

“Si vous conduisez tout le temps, cela aide bien sûr d’être en forme. Mais c’est aussi difficile, car j’ai beaucoup conduit ces dernières semaines. C’était presque trop”, note-t-il néanmoins. “Nous nous sommes améliorés au cours des derniers week-ends de course.”

“Je me sens de plus en plus à l’aise sur la moto et j’ai une meilleure idée de la limite. Il y a eu aussi quelques accidents, mais ils n’étaient pas négatifs. Je veux dire par là qu’ils m’ont aidé à comprendre la limite.”

“Je ne sais pas quand je suis tombé la première fois. Mais ma première chute cette année a été un soulagement parce que ça ne veut pas dire grand-chose après ça. À partir de là, je me suis amélioré parce que j’ai trouvé plus de confiance dans la limite. avoir.”

Bradl a eu sa première chute en qualifications à Brno. Il a eu un total de six chutes cette saison. À titre de comparaison, les chiffres de ses collègues de la marque: Cal Crutchlow arrive sur cinq chutes, Takaaki Nakagami sur sept et Álex Márquez sur 14.

Je viens de manquer plusieurs fois le deuxième trimestre

Bradl voit la tendance à la hausse venir depuis quelques semaines maintenant: “En même temps, Honda a également réussi à devenir un peu plus compétitif. Tout se concentre. J’aime beaucoup cette piste. C’est une bonne sensation.”

“Bien sûr, les tests m’ont un peu aidé. Si c’était un week-end de course normal, les choses pourraient être un peu différentes. J’ai trouvé ma vitesse très rapidement. Nous avons apporté de petits changements à la moto, qui étaient tous positifs.”

“Nous avons pris les bonnes décisions et choisi des stratégies. C’est une sensation formidable. Bien sûr, c’est une bonne chance de faire quelque chose en course. Nous sommes dans une très bonne position.”

Et qu’est-ce qui est possible pour Bradl dans cette saison variée depuis la sixième place sur la grille lors du dernier Grand Prix? “Mon rythme de course ne semble pas mauvais. Voyons ce que nous pouvons faire demain. Nous avons également fait du bon travail en FT4. Mon seul objectif est de profiter de la course.”