Heartbeat finish – Lennard Kämna a raté la victoire à la 13e étape

Heartbeat finish - Lennard Kämna a raté la victoire à la 13e étape

Le pilote allemand de Bora-Hansgrohe l’emporte sur le tronçon de Châtel-Guyon sud au Puy Mary. En fin de compte, ce sera à nouveau passionnant – et très proche. Son coéquipier Max Schachmann mène également une course solide.

Le cycliste professionnel Lennard Kämna (Wedel) a manqué la victoire de la 13e étape du Tour de France par une plaquette. Le joueur de 23 ans du Team Bora-hansgrohe a dû admettre sa défaite face au Colombien Daniel Martinez (EF1) après un difficile 191,5 kilomètres entre Châtel-Guyon et Puy Mary Cantal dans le sprint en montagne. Le troisième était le coéquipier de Kämna Max Schachmann (Berlin). Kämna ne s’est querellé brièvement entre les géants du Massif Central à propos de l ‘”énorme opportunité” manquée, puis il a retrouvé son humeur d’attaque. “Nous avons montré que nous sommes super forts. Nous allons l’essayer tous les jours. Cela nous donne un énorme regain de motivation pour les prochains jours”, a déclaré Kämna à ZDF alors qu’il n’était qu’à 1589 mètres au-dessus du niveau de la mer deux jours après son 24e anniversaire. avait passé sa première victoire d’étape très finement.

Schachmann menait jusqu’à 1,6 km de l’arrivée, mais fut ensuite dépassé par Martinez et Kämna. Sur les derniers kilomètres avec une pente moyenne de 8,1%, Schachmann ne pouvait plus suivre. À 200 mètres de la ligne d’arrivée, Kämna a commencé le sprint, mais n’a pas pu secouer Martinez et a finalement dû laisser le Colombien partir et a terminé deuxième. “Tout s’est passé comme une horloge. J’aurais dû attaquer 50 mètres plus tard”, a déclaré Kämna rétrospectivement.

Note globale: Roglic plus loin

Primoz Roglic de Slovénie a défendu avec succès son maillot jaune au classement général. Son compatriote Tadej Pogacar est désormais deuxième au classement général, suivi du Colombien Egan Bernal. Les espoirs français Guillaume Martin et Romain Bardet, quant à eux, ont perdu du temps et ont probablement perdu leurs chances de victoire sur le circuit.

Les spécialistes classiques en auront pour leur argent lors de la 14e étape du 107e Tour de France. Les dix derniers kilomètres du tronçon de 194 kilomètres de Clermont-Ferrand à Lyon sont les trois plus petites ascensions La Duchère, la Montée de l’Observance et La Croix Rousse. Cela pourrait être dû à des pilotes comme Julian Alaphilippe ou Wout van Aert.

.