La Formule 1 reporte les essais hivernaux à Bahreïn

La Formule 1 reporte les essais hivernaux à Bahreïn

L’annulation de l’ouverture de la saison de Formule 1 à Melbourne a également un impact sur les essais hivernaux de la catégorie reine. Celles-ci sont reportées de quelques jours et se tiendront à Bahreïn au lieu de Barcelone comme prévu précédemment. La Formule 1, la FIA et les équipes sont d’accord sur ce point.

Les trois jours de test devaient initialement avoir lieu à Barcelone du 2 au 4 mars. Au lieu de cela, ils rouleront désormais à Sachir du 12 au 14 mars. Pour des raisons de coût, le report a du sens, car le nouveau début de saison après l’annulation de Melbourne doit maintenant avoir lieu le 28 mars à Bahreïn.

Les équipes peuvent se sauver le voyage supplémentaire à Barcelone. Au lieu de cela, il va directement à Bahreïn, où la première course aura lieu deux semaines plus tard de toute façon. Autres avantages: Bahreïn garantit aux équipes du beau temps, tout en contournant d’éventuelles restrictions corona en Espagne.

L’idée était même de faire le test le week-end avant l’ouverture de la nouvelle saison, c’est-à-dire du 19 au 21 mars, pour des raisons de coût. Pour cela, cependant, la réglementation sportive aurait dû être modifiée. Cela signifie qu’il doit s’écouler au moins dix jours entre le dernier jour du test et le premier jour de formation.

Bahreïn a accueilli pour la dernière fois les tests d’hiver en 2014

La plupart des équipes auraient pu vivre avec ce changement, mais McLaren a résisté car elles passent des moteurs Renault à Mercedes cette année et ont besoin de plus de temps pour analyser le nouveau package. La Formule 1 elle-même aurait insisté pour maintenir la pause de près de deux semaines.

Le calendrier modifié donne aux dix équipes un peu plus de temps pour terminer leurs nouvelles voitures. Alors que le 28 février était la date limite pour acheminer les nouvelles voitures à Barcelone à temps, les équipes de course ont maintenant jusqu’à début mars avant de se rendre à Bahreïn pour les essais hivernaux.

Bahreïn a accueilli la dernière fois les essais routiers officiels en hiver en 2014. A cette époque, cependant, il y avait un autre test à Jerez. En 2021, pour la première fois en Formule 1 moderne, il n’y aura pas d’essais hivernaux en Europe. Si la délocalisation a du sens pour des raisons de coût, il y a aussi des défis pour les équipes.

Les distances en Europe sont relativement courtes et, par le passé, les équipes pouvaient faire livrer des pièces de l’usine à l’hippodrome pendant la nuit lors d’essais hivernaux, par exemple. Ce sera beaucoup plus difficile cette année.