La série A veut centraliser les tests corona basés sur le modèle antidopage

La série A veut centraliser les tests corona basés sur le modèle antidopage

Après une polémique sur l’ancien attaquant du BVB Ciro Immobile, la Serie A italienne souhaite effectuer les tests du virus corona de manière centralisée sur le modèle du système antidopage.

L’objectif est d’harmoniser l’analyse des frottis des joueurs, selon une proposition de l’Association des médecins du sport italiens à l’association de football FIGC.

Le plan est de mettre en place une plate-forme sur laquelle les résultats des tests seront téléchargés, a rapporté la “Gazzetta dello Sport”. Au lieu de tests rapides, des frottis moléculaires devraient être effectués, qui sont considérés comme plus fiables.

“Nous savons que cela augmentera les dépenses des clubs. Mais il est important qu’il y ait une harmonisation des tests que les différents clubs effectuent”, a déclaré Luigi De Siervo, directeur général de Serie A.

Un système de test centralisé est nécessaire de toute urgence en Italie après des résultats contradictoires à Lazio. Entre autres, Captain Immobile avait été testé positif et négatif en même temps par divers laboratoires.