Le président du CIO, Bach, attend les Jeux olympiques de Tokyo en 2021

Le président du CIO, Bach, attend les Jeux olympiques de Tokyo en 2021

Le président du CIO, Thomas Bach, s’attend à ce que les Jeux d’été de 2021 à Tokyo se déroulent comme prévu, malgré tous les problèmes persistants liés à la pandémie corona. “Notre objectif commun est d’avoir les Jeux Olympiques dans un environnement sûr pour tous les participants”, a déclaré mercredi le chef allemand du Comité International Olympique lors d’une vidéoconférence depuis son siège à Lausanne.

A cette fin, le CIO est en “contact étroit avec les organisateurs, le gouvernement japonais et la direction de la ville de Tokyo”, a déclaré Bach. Un travail intensif est en cours sur les contre-mesures pour garantir la santé des athlètes. «Nous nous préparons à différents scénarios, ne sachant pas lequel prendra effet l’été prochain», a déclaré Bach.

Selon Bach, il est également totalement difficile de savoir s’il y aura des jeux avec ou sans spectateurs. “Nous vérifions la situation tous les jours. Cela dépend de divers facteurs, par exemple les restrictions de voyage ont une immense influence sur elle, de même que l’évolution des tests ou d’un vaccin”, a déclaré le champion olympique d’escrime 1976. Il est donc “trop ​​tôt pour dire quoi que ce soit de concret”.

Une seule chose est claire, dit Bach: “Dans ce monde incertain, on ne peut être sûr que d’une chose: de juillet à septembre 2021, les circonstances seront différentes à partir de maintenant.” Selon Bach, il n’y a pas de date limite pour décider si les jeux se dérouleront comme prévu.

La veille et le jour de la réunion exécutive, plusieurs voix s’étaient élevées en faveur d’une Olympia «à tout prix» et «avec ou sans COVID-19». Le gouverneur de Tokyo, Yuriko Koike, a évoqué la volonté absolue des organisateurs d’accueillir les deuxièmes jeux d’été à Tokyo après 1964. “Nous devons faire avancer les matchs de l’été prochain par tous les moyens”, a déclaré mercredi le joueur de 68 ans à l’agence de presse Kyodo.

La veille, le ministre japonais des Jeux Olympiques, Seiko Hashimoto, avait affirmé: “Les athlètes travaillent très dur sur leurs sites pour les jeux de l’année prochaine. Je pense qu’ils doivent avoir lieu à tout prix.” Dans un entretien avec l’agence de presse AFP, le vice-président du CIO, John Coates, a déclaré que les jeux seraient définitivement joués, même si la pandémie n’a pas encore été surmontée.

.