L’équipe DHB forte lors d’une répétition générale contre l’Autriche

L'équipe DHB forte lors d'une répétition générale contre l'Autriche

L’équipe DHB a clairement prévalu lors du dernier match avant le début du tournoi. Une débutante affiche une performance particulièrement forte.

Après la répétition générale réussie de la Coupe du monde, les joueurs de handball allemands peuvent s’envoler pour l’Égypte un peu plus détendus – les spectateurs regarderont les combats pour le titre sur le Nil pas être là. “C’est la bonne décision dans la situation actuelle et donne une sécurité supplémentaire. Il est important que tout le monde reste en bonne santé”, a déclaré le capitaine Uwe Gensheimer après le gala de 34:20 (19: 5) lors de la qualification pour le Championnat d’Europe contre l’Autriche. dimanche à Cologne.

Même sans le soutien des rangs vides, la sélection DHB a gagné beaucoup de confiance en elle pour le championnat du monde avec la victoire fulgurante et a également acheté le billet pour l’EM 2022 à l’avance. “Surtout avec la première mi-temps, je suis vraiment satisfait”, a déclaré le sélectionneur national Alfred Gislason et a ajouté, en vue de la finale du 13 au 31 janvier: “Nous voulons faire un très bon travail là-bas. Je suis extrêmement excité de voir ce qui nous attend.”

De solides débuts de Metzner

La nouvelle positive de l’exclusion des fans du tournoi XXL avec 32 équipes pour la première fois a provoqué une joie supplémentaire dans le camp allemand après le coup de sifflet final. “Je pense que c’est bien que l’association mondiale ait réagi. Cela rend la bulle de la Coupe du monde plus sûre”, a déclaré Gislason. Et le gardien de but Johannes Bitter, qui a aidé à lancer la protestation contre le concept du public, a ajouté sur ARD: “Ils ont pris nos préoccupations très au sérieux. Nous sommes heureux parce que la décision est très raisonnable.”

En termes de sport, beaucoup de choses se sont également déroulées comme souhaité. Le débutant Antonio Metzner a été le meilleur lanceur de l’équipe allemande avec cinq buts, Gensheimer et Paul Drux ont marqué quatre fois. “Les roues s’engrènent de mieux en mieux. Mais après les victoires, l’esprit d’équipe est toujours bon. Maintenant, il sera important que nous survivions avec notre nouvelle équipe même dans des situations critiques”, a déclaré Gensheimer.

Début furieux du jeu

Mardi, l’équipe s’envolera vers le Nil avec beaucoup de vent arrière, où elle rencontrera l’Uruguay, le Cap-Vert et la Hongrie lors du tour préliminaire de la Coupe du monde. “C’était une belle performance”, a salué le directeur sportif de DHB Axel Kromer à l’occasion de son 44e anniversaire à la pause. “Nous sommes sur sa très bonne voie.”

Quatre jours après les 36:27 du match aller, la sélection DHB a commencé furieusement dans le match. Après neuf minutes, le cinquième de l’année précédente avait une avance de 5-0 et a augmenté ce score à 12-1 (17e) après avoir concédé le premier but avec une course de 7-0.

Wolff: La défense “était fantastique”

Même sans les soutiens défensifs réguliers Hendrik Pekeler, Patrick Wiencek et Finn Lemke, qui ont volontairement renoncé à la Coupe du monde en raison de la crise corona, la défense autour du fort Sebastian Firnhaber du HC Erlangen était stable et laissait à peine passer les Autrichiens. Si tel est le cas, le gardien Andreas Wolff a été un soutien solide et a fourni une sécurité supplémentaire avec de nombreux défilés. “Ce que la défense a joué en première mi-temps était fantastique”, a déclaré Wolff, faisant l’éloge des joueurs avant.

Le gardien de 29 ans de la meilleure équipe polonaise Vive Kielce a provoqué des troubles à l’approche du match avec ses violentes critiques de l’annulation de la Coupe du monde par certains coéquipiers. Cependant, l’équipe allemande n’a pas été impressionnée et parfois impressionnée.

L’Autriche est revenue parfois

Après le changement, le gardien Silvio Heinevetter de MT Melsungen s’est déplacé entre les poteaux pour Wolff, qui s’est légèrement blessé au doigt et a immédiatement donné le feu vert après le match. Le joueur de 36 ans a également montré une performance convaincante. Christian Dissinger a également fait sa rentrée, mais n’a pu donner aucune impulsion malgré le premier but allemand en seconde période.

En raison du grand nombre de changements de personnel, il y a eu une pause dans le jeu allemand, qui ne fonctionnait plus à pleine vitesse. De grands écarts en défense et de légères pertes de balle en attaque ont permis aux Autrichiens de revenir dans le jeu et ont agacé Gislason, qui a réagi par un temps mort à 20h12 (39e). “Dans cette phase, c’était parfois cahoteux”, a déclaré le sélectionneur national. Puis ses protégés se sont resserrés et ont facilement remporté la victoire.