Les anciens joueurs du BVB, du FC Bayern et du FC Schalke 04 en bref

Les anciens joueurs du BVB, du FC Bayern et du FC Schalke 04 en bref

De nombreux visages familiers de la Bundesliga passent désormais largement inaperçus par les médias allemands à l’étranger. Aujourd’hui sous les projecteurs de sport-minute.com: Un joueur qui a échoué au “challenge” du FC Schalke 04, un flop pour BVB et un ex-défenseur du FC Bayern Munich.

Sixième place après 17 matchs de Bundesliga, onze points derrière son rival le Borussia Dortmund et un énorme 19 points derrière le leader du FC Bayern Munich: ce qui déclencherait actuellement des tempêtes modérées d’enthousiasme au FC Schalke 04, a préparé les mineurs à la pause hivernale du 2015 / 16 maux de tête puissants.

A cette époque, le prêt de Younès Belhanda promettait de s’améliorer. Le milieu de terrain offensif est passé du Dynamo Kiev au Royal Blues et devrait donner vie au département créatif. Un projet qui n’a réussi que partiellement.

“Schalke est un grand défi pour moi”, a déclaré l’international marocain au début de son engagement dans une interview avec “bundesliga.de“pour le mieux, mais il ne se doutait probablement pas qu’il échouerait dans ce défi. Belhanda a disputé 17 matchs de compétition pour S04, mais avec deux buts et une seule passe, il n’a pas vraiment pu répondre aux attentes de l’équipe dirigeante. En été, le pied droit a finalement été envoyé. retour en Ukraine, où Belhanda n’a même pas encore installé ses tentes.

Il a joué la saison 2016/17 en prêt pour l’OGC Nice, et Galatasaray l’a signé pour dix millions d’euros à l’été 2017. Depuis lors, Belhanda a disputé plus de 120 matchs de compétition pour les hommes d’Istanbul, mais le week-end dernier, il a réussi une nouveauté: lors de la victoire 6-0 contre Genclerbirligi, le joueur offensif a concocté pour la première fois un tour du chapeau sans faute pour Gala.

Néanmoins, Belhanda s’est montré modeste après le match: “Je pense que toute l’équipe a bien joué”, a souligné le vainqueur du match et a surtout salué les passes décisives de ses coéquipiers.

BVB flop et Co. largués dans la coupe par Underdog

Peu de temps après que Belhanda ait dit au revoir à la Bundesliga allemande à l’été 2016, un joueur a rejoint la Chambre des Lords allemande, dont son nouveau club attendait également beaucoup, mais qui n’a pas trouvé de domicile sportif en Allemagne: Emre Mor.

L’ancien international turc, qui a vu le jour à Brönshöj, au Danemark, a commencé sa carrière professionnelle au FC Nordsjaelland. Alors qu’après quelques missions, les comparaisons avec la figure de lumière de Lionel Messi flottaient déjà dans les médias, le Borussia Dortmund a frappé et attiré Mor dans la région de la Ruhr pour un peu moins de dix millions d’euros. Mor n’avait aucune preuve qu’il était comme Messi. Après une saison qui donne à réfléchir avec 19 matchs, six apparitions dans la formation de départ et un seul but, l’aventure BVB s’est de nouveau terminée.

Celta Vigo a mis 13 millions d’euros sur la table pour signer l’artiste de dribble et a au moins obtenu un bon temps de jeu pour cette somme. En 2018/19, cependant, la courbe de forme de Mors était à nouveau en forte baisse. Cela a été suivi d’indiscipline, de suspensions puis de stations de prêt à Galatasaray et à l’Olympiacos Le Pirée – la carrière de Mor n’a pas décollé.

D’autant plus surprenant que Celta Vigo a donné une nouvelle chance au joueur de 23 ans à l’été 2020 et a livré Mor. “Nous ne voulons pas être trop pressés. Nous pouvons encore nous souvenir de ce qui s’est passé jusqu’à présent. Mais je dois honnêtement admettre qu’il se débrouille très bien cet été. Il est vraiment dedans”, a fait l’éloge de l’ancien entraîneur Oscar. Garcia le joueur offensif même prudent en septembre 2020.

Entre-temps, cependant, le vent a de nouveau tourné. Mor n’a pas été sur le terrain depuis trois matchs de championnat, mais presque pire: quand il a récemment eu sa chance dans la coupe à Underdog UD Ibiza, il est resté pâle et est descendu avec son équipe 2: 5.

Une touche FC Bayern contre HSV au Qatar

Il y avait même neuf buts lors de la dernière apparition d’un autre ancien joueur de Bundesliga, mais Medhi Benatia a célébré huit fois avec l’Al Duhail SC du Qatar. Le Marocain, qui a remporté deux championnats et une coupe avec le FC Bayern entre 2014 et 2016, met un terme à sa carrière dans le désert depuis janvier 2019.

Dans le 8: 1 contre Al Wakrah, qui n’avait auparavant concédé que 16 buts en 12 matchs, Benatia a raté de peu l’établissement d’un record personnel: la plus grande victoire de sa carrière. Le défenseur a célébré la même chose le 14 février 2015, lorsque le FC Bayern a démantelé un Hamburger SV complètement débordé dans un match mémorable 8-0.

L’ex-joueur marocain se sent comme chez lui dans ce pays en développement: “La vie est parfaite ici, il y a beaucoup de calme et de respect. En matière de football, bien sûr, ce n’est pas le meilleur du monde. a expliqué Benatia dans une interview avec “Spox”.

Marc Affeldt