Ligue 1: double pack Volland! Monaco agace le PSG – FOOTBALL INTERNATIONAL

Ligue 1: double pack Volland!  Monaco agace le PSG - FOOTBALL INTERNATIONAL

Double Kylian Mbappe, double Kevin Volland – score final 3: 2 pour Monaco! Le Monégasque bat le leader du Paris Saint-Germain. Première défaite pour les finalistes de la Ligue des champions après sept victoires consécutives.

Il s’agit du premier duel entre l’ancien entraîneur de Bundesliga Niko Kovac (49 / Francfort & Bayern) et Thomas Tuchel (47 / Mayence & Dortmund) en France. En 2016/17, Tuchel et Dortmund gagnent toujours 3-1 contre Kovac et Eintracht. Cette fois, l’ancien entraîneur du Bayern a le meilleur parti pour lui-même.

Paris donne une avance de deux buts dans le duel avec le rival de ces dernières années.

Le double pack de Volland agace Tuchel!

Monaco commence très nerveux. Après seulement trois minutes, le gardien de l’AS Mannone a complètement raté une passe, mais il a corrigé son erreur contre Kean lui-même. Au bout de 25 minutes, l’Italien est impuissant.

▶ 1: 0 PSG: Di Maria envoie Mbappe en voyage. Il ne laisse aucune chance à Mannone et martèle la balle sous la barre.

▶ 2-0 PSG: Rafinha est victime d’une faute dans la surface de réparation. Mbappe se transforme en toute confiance (37e).

“Monsieur. True «le révèle!
Boateng pourrait imaginer le changement en Angleterre

Source: BILD

Avec le 0: 2, Monaco est toujours bien servi. Deux autres coups sûrs du PSG sont refusés après des preuves vidéo de hors-jeu.

Monaco tient contre elle après la pause. Surtout, l’ancien Kevin Volland (28 ans), basé à Leverkusen, se présente après la pause.

▶ 1: 2 Monaco: Par des détours, le ballon atterrit à Volland, qui insère du froid à partir de six mètres.

▶ 2: 2 Monaco: Encore une fois, l’ex-international a raison et frappe après une présentation de Fabregas pour égaliser.

▶ 3-2 Monaco: Diallo avec un frein d’urgence contre Volland – pénalité et carton rouge pour l’ex-Borussia. Fabregas (84e) transforme la 911 en toute sécurité!

Paris reste leader malgré la défaite. Monaco a grimpé à la deuxième place, du moins du jour au lendemain, un résultat intermédiaire solide pour Kovac.