Ligue des Nations – Comme lors de la finale de la Coupe du monde: la France bat clairement la Croatie

Ligue des Nations - Comme lors de la finale de la Coupe du monde: la France bat clairement la Croatie

La France a clairement montré à la Croatie ses limites dans le duel de la Ligue des Nations. Le match s’est terminé comme la finale de la Coupe du monde 2018. Les Croates ont été particulièrement supérieurs en première mi-temps. Les joueurs de Bundesliga se sont également rencontrés.

La France, championne du monde, a refusé à la Croatie une petite revanche pour sa défaite en finale de Coupe du monde il y a deux ans. Les Français l’ont emporté 4-2 (2-1) à Saint-Denis mardi à Paris – c’est ainsi que s’est déroulée la finale 2018 à Moscou. La sélection de l’entraîneur Didier Deschamps a remporté le deuxième succès après la victoire 1-0 en Suède.

Dejan Lovren a d’abord mis les vice-champions du monde en tête à la 17e minute, mais Antoine Griezmann (43e) et le gardien croate Dominik Livakovic (45e + 1), de l’arrière duquel le ballon a heurté le but malheureusement, ont assuré le retournement avant la pause. . Josip Brekalo (55e) égalisait à nouveau, mais Dayot Upamecano de Leipzig (65e) de tête et Olivier Giroud (77e) d’un penalty ont donné la victoire française dans le match animé.

100e but international de Ronaldo

Le Portugal, champion en titre, a également remporté son deuxième succès après avoir battu la Croatie 4-1 grâce au récupéré Cristiano Ronaldo avec une victoire 2-0 (1-0) en Suède. Ronaldo y manquait à cause d’une blessure à l’orteil. Cette fois, il a été le premier Européen à marquer son 100e but international avec un coup franc dans le temps d’arrêt en première mi-temps, puis a augmenté à la 72e minute avec un coup sûr 101. Seul l’ex-professionnel iranien de Bundesliga Ali Daei le devance avec 109 buts. Les Suédois ont perdu Gustav Svensson immédiatement avant de prendre du retard avec un jaune-rouge.

La Belgique est arrivée avec un 5: 1 (2: 1) sur l’Islande à la deuxième victoire du deuxième match. Axel Witsel de Dortmund (13e) a égalisé l’avance de l’Islande, l’ex-professionnel du BVB Michy Batshuayi (17e, 69e) s’est d’abord occupé de la tête puis a pris la décision. Dries Mertens (50e) et Jéremy Doku (80e) ont également réussi. Dans le même groupe, l’Angleterre a dû se contenter d’une victoire 0-0 au Danemark après une victoire 1-0 en Islande.

.