Ligue Europa: le Bayer Leverkusen atteint les quarts de finale contre l’Inter, Francfort éliminé – FOOTBALL EUROPA LEAGUE

Ligue Europa: le Bayer Leverkusen atteint les quarts de finale contre l'Inter, Francfort éliminé - FOOTBALL EUROPA LEAGUE

Le Bayer Leverkusen s’est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue Europa contre l’Inter Milan malgré une courte préparation. Après seulement deux semaines d’entraînement, le Werkself s’est imposé de manière souveraine 1-0 (0-0) contre les Glasgow Rangers. Comme pour le 3-1 au match aller il y a cinq mois dans le stade Ibrox toujours bien rempli et bruyant, l’équipe autour de Kai Havertz, qui partira probablement sous peu, a également contrôlé le match dans le calme de la Bay Arena et s’est récompensée avec le but de Moussa Diaby. (51e minute) pour une performance attrayante.

Cela donne du courage pour le prochain duel de lundi prochain avec les Italiens à Düsseldorf, qui s’étaient imposés 2-0 contre le Getafe FC la veille à Gelsenkirchen. Le tour final des huit dernières équipes se jouera en Rhénanie du Nord-Westphalie à partir de lundi prochain après la longue interruption Corona de la compétition.

Contrairement aux Écossais qui avaient déjà débuté la saison avec une victoire 1-0 sur Aberdeen, l’équipe basée à Leverkusen a dû faire face à la reprise de la compétition, interrompue depuis mars en raison de la crise corona, sans entraînement de match. Karim Bellarabi, Kerem Demirbay, Mitchell Weiser, Nadiem Amiri et Paulinho étaient également portés disparus. Néanmoins, l’équipe de Peter Bosz semblait bien préparée et a repris la direction dès le départ par temps humide et chaud.

Mais avec toute la possession du ballon, il y avait d’abord un manque d’esprit pour ébranler sérieusement la défense des invités. Cela devrait changer à la 16e minute, lorsque Havertz a frappé la barre avec un tir complet de 14 mètres. Seulement six minutes plus tard, l’international avait de nouveau le possible 1-0 sur le pied, mais ratait de peu le but après une belle passe d’Exequiel Palacios. D’autres possibilités de Diaby (38e) et Florian Wirtz (43e) n’ont pas non plus été utilisées. En revanche, le gardien de but du Bayer Lukas Hradecky a connu une première mi-temps très calme contre les Écossais auparavant inoffensifs.

Même après le redémarrage, le jeu n’allait initialement que dans une direction. Mais cette fois, le cinquième de la Bundesliga a trouvé un écart: Charles Aranguiz a servi Diaby de manière exemplaire et le Français a pris l’avantage depuis longtemps pour son équipe de près. Et si Havertz n’avait pas échoué à nouveau face au gardien des Rangers Allan McGregor trois minutes plus tard, le match aurait été décidé plus tôt. La victoire n’était en danger qu’une seule fois, quand Edmond Tapsoba dégageait la ligne après une tête d’Alfredo Morelos (71e).

Incompréhensible! Il y a du rouge pour ça!
Le joueur tire sur l’arbitre-Po

Source: BILD / DAZN / SportDigital

L’Eintracht Francfort rate le “Miracle de Bâle”

Malgré une grande combativité, le club de Bundesliga n’a pas pu faire tourner le 3-0 du match aller au match retour du match retour au FC Bâle et a perdu 1-0 (0-0). Cela signifie que le demi-finaliste de l’année précédente ne sera pas au tournoi final. 40 jours après le dernier match de compétition et après seulement une semaine d’entraînement, les Frankfurters manquaient de réglages et de précision. Fabian Frei (88e) a marqué pour Bâle.

L’entraîneur de l’Eintracht Adi Hütter a été contraint de tout mettre sur la carte offensive et a offert trois attaquants à Bas Dost, Daichi Kamada et André Silva. “Si vous voulez rattraper 3-0, vous ne pouvez pas jouer avec un top”, a-t-il déclaré avant le coup d’envoi. Jusqu’à la pause, cependant, cette voie tactique n’a pas conduit à un succès comptable contre les 20 fois champions de Suisse, qui ne se sont en aucun cas limités à défendre la confortable avance.

Déjà à la 7e minute, les Hessois espèrent une sensation presque amorti, mais Omar Alderete plaça sa tête juste à côté du poteau gauche. Francfort a également eu de la chance à la 16e minute, quand Evan N’Dicka a dévié un tir de Silvan Widmer et que le ballon a atterri sur le but avec de la chance. Trois minutes plus tard, Eintracht a eu la première grande chance: après un centre précis de Filip Kostic, Martin Hinteregger a passé quelques centimètres au-dessus de la barre transversale.

Le FC Bâle, qui n’a mis fin au championnat national que lundi, a continué de tenir contre lui avec des contre-attaques rapides. Avec une défense brillante, le gardien de l’Eintracht Kevin Trapp a évité le déficit à la 27e minute en parant un tir de Widmer avec son pied. Peu de temps après la pause, le gardien national a de nouveau repoussé un tir dur de Widmer (49e) avec un solide arrêt.

Après cela, c’est l’équipe de Francfort qui a mis une réelle pression et a eu de bonnes occasions de prendre la tête grâce au remplaçant Goncalo Paciencia (52e), Danny da Costa (54e) et Dominik Kohr (56e).

Mais c’est resté un match avec des scènes de buts des deux côtés. À la 62e minute, le capitaine du FC Valentin Stocker a tiré sur le but déjà vide de l’Eintracht, mais Kostic a écarté le ballon de la ligne. Les Frankfurters n’ont pas abandonné, mais ne pouvaient pas vraiment être dangereux pour le tiers de Super League 147 jours après le match aller. Frei s’est rencontré juste avant la fin.

Les autres résultats:

FC Séville – AS Roma 2-0 (2-0)

Wolverhampton Wanderers – Olympiacos 1-0 (1-0)

.