Live ticker 12ème étape: Chauvigny – Sarran Corrèze (Tour de France 2020)

Liveticker 1. Etappe: Nice Moyen Pays

109

14:31

Mi-temps

Les athlètes ont maintenant terminé la moitié de l’étape d’aujourd’hui. Au total, ce sera bien plus de cinq heures pour les pilotes de course aujourd’hui et c’est assez raide. Surtout parce que demain est une étape de montagne vraiment difficile.

105

14:23

Un point de montagne pour Burgaudeau

Le premier petit sommet de l’étape est atteint. Mathieu Burgaudeau est le premier à gravir la pente de la Côte de Saint-Martin-Terressus et encaisse un point pour le classement montagne. La montagne suivante appartient également à cette quatrième catégorie, suivie de deux évaluations de la troisième avec deux points chacune pour le vainqueur. Il y a même cinq compteurs sur la montée finale vers Suc au May.

100

14:12

Zakarin abandonne

Avec Ilnur Zakarin, le prochain coureur doit terminer le tour tôt. Le Russe avait passé une très mauvaise journée et sombra dans la voiture, épuisé et déçu. La tactique de son équipe CCC est alors immédiatement modifiée. Simon Geschke et Michael Schär avancent et soutiennent Bora-hansgrohe dans son travail de gestion.

97

14:07

Buchmann prend des boissons

Dans la première semaine, cela aurait été impensable. Mais maintenant que les chances de podium sont passées, Emanuel Buchmann se met au service de l’équipe et va chercher de la nourriture pour ses coéquipiers dans le véhicule. Cela admettrait désormais officiellement qu’Emu ne figure plus dans le classement.

93

14:06

Les montagnes sont en vue

Après 100 kilomètres, le terrain change sur cette étape et il devient plus vallonné. Le départ se fait avec le classement de la montagne sur la Côte de Saint-Martin-Terressus, où il n’y a que 1,5 kilomètre de montée, mais avec une pleine dénivellation de 8,8%.

88

13:59

Bonne journée pour Jumbo Visma

Pour le porteur jaune Primož Roglič et son équipe, les choses ne pourraient guère aller mieux aujourd’hui. Une attaque sur le classement est peu probable et même si Jumbo-Visma pourrait probablement contrer. Parce que les valeurs aberrantes et Bora-hansgrohe à la tête du peloton font le travail aujourd’hui, Tony Martin and Co. peut économiser de l’énergie.

81

13:48

De grandes personnalités

Cette étape est également un hommage à trois grandes personnalités liées au Tour de France de différentes manières. Après 100 km, elle passe tout droit par Saint Léonard de Noblat, domicile de l’ancien cycliste professionnel Raymond Poulidor, décédé en 2019. Un bon 20 km plus tard, les pilotes arrivent au domicile du chroniqueur et écrivain de la tournée Antoine Blondin (dont «Un singe en hiver»). Enfin, l’ancien président français Jacques Chirac joue également un rôle de fan avéré de la région cible de la Corrèze. En tant que maire de Paris en 1977, il remit le maillot jaune au vainqueur Bernard Thévenet.

75

13:36

Deux minutes

Il n’y a plus rien du peloton. Et cela ne devrait guère suffire pour une évasion réussie vers la destination. Si cela devient plus montagneux après environ 100 kilomètres, le groupe pourrait peut-être se séparer à nouveau et une ou deux personnes en tête pourraient commencer la prochaine attaque. Mais même cela semble être une entreprise difficile compte tenu de la situation actuelle.

70

13:25

Groupe solide

Avec six pilotes, le groupe d’évasion est déjà bien équipé. il doit y avoir beaucoup de labour dans le peloton pour combler l’écart. Poussés par l’infatigable Kasper Asgreen, les valeurs aberrantes élargissent à nouveau leur avance.

63

13:16

Fusionnement

La ténacité de Kasper Asgreen et Mathieu Burgaudeau porte ses fruits. Le quatuor principal prend un peu de distance et laisse les deux se rattraper. Un groupe de six pilotes ouvre désormais la voie. Voyons s’ils veulent à nouveau monter la vapeur et partir.

57

13:09

Pas de stress pour les favoris

Même si le rythme dans le peloton principal est assez élevé, les favoris du classement général ont eu jusqu’à présent une journée relativement détendue. Primož Roglič et Egan Bernal ont même le temps de sourire brièvement à la caméra.

51

13:04

Bennett étend son avance

Après que Nils Politt dans le groupe d’évasion ait récolté les 20 points pour le vainqueur du classement sprint, nous avons vu l’image habituelle dans le sprint principal pour les points restants. Michael Morkov lance le sprint, laisse Sam Bennett devant puis roule sur la ligne devant Peter Sagan. Neuf points pour Bennett, sept pour Sagan.

44

12:52

Aucun changement

Peu de choses ont changé ces dernières minutes. Les quatre points aberrants ont encore une bonne minute d’avance sur les deux poursuivants. Le peloton a encore une demi-minute de retard et ne se rapproche pas vraiment. Ce qu’est exactement Bora jusqu’à présent reste incertain au début.

39

12:43

Outliers harmoniques

Avec quatre coureurs, le groupe d’échappée n’est pas vraiment complet, d’autant plus qu’il n’y a pas de vrai coureur de montagne qui se sente à l’aise sur la seconde moitié de cette étape. En retour, les quatre font une impression très harmonieuse, se relaient dans le travail de leadership et gardent le rythme élevé.

35

12:40

Bora fait de la vapeur

À Bora-hansgrohe, ils ont des projets. De plein fouet, l’équipe allemande prend la tête du peloton et augmente à nouveau le rythme. Soit vous voulez amener Lennard Kämna dans le groupe d’évasion, soit positionner réellement Peter Sagan pour le sprint intermédiaire.

30ème

12:32

Ça reste trépidant

Avec Mathieu Burgaudeau et Kasper Asgreen, deux coureurs ont osé sortir du peloton et sont partis quelques secondes. Mais le peloton sera bientôt suivi et contré. le rythme est incroyablement rapide, le voyage est épuisant pour tout le champ.

24

12:26

Le plomb grandit

Les quatre s’en vont-ils? Lentement mais sûrement, vous pouvez l’accepter dans le peloton. Seuls Sunweb et Bora-hansgrohe sont insatisfaits et font de la vapeur. Surtout Nikias Arndt et Lennard Kämna, qui sont en tête du peloton.

20e

12:20

Alaphilippe, Sagan, Kämna

Qui veut encore, qui ne l’a pas encore fait? De plus en plus de noms connus essaient maintenant de se connecter avec le groupe d’échappement. La situation est toujours extrêmement délicate et intéressante. cela peut prendre un certain temps avant que les fronts soient dégagés ici.

15e

12:15

Contre attaque

Apparemment, toutes les équipes ne sont pas satisfaites du groupe séparatiste. Il y a toujours des contre-attaques, surtout de la part d’équipes comme Bora-hansgrohe qui n’ont pas encore eu de pilote dans le groupe.

12ème

12:15

Tomber

Cela devient lentement une image familière. Une fois de plus, il y a un plantage dans le champ principal et encore une fois les noms sont les mêmes. Cependant, Guillaume Martin, Alexey Lutsenko et José Joaquin Rojas peuvent se redresser rapidement et continuer sans problèmes majeurs.

dix

12:13

Le groupe est debout

Désormais, un groupe de quatre pilotes a émergé qui sera lâché par le peloton. Avec Max Walscheid et Nils Politt, il y a deux pilotes allemands, ainsi que Luis Leon Sánchez et Imanoel Erviti d’Espagne.

3

12 h 05

Les premières attaques

Comme prévu, les premiers petits groupes tentent immédiatement de se séparer. Mais aujourd’hui, certains veulent rejoindre le groupe d’évasion et il faudra certainement un certain temps avant qu’un groupe accepté par tout le monde puisse être trouvé.

1

12 h 01

Un départ brutal a lieu

La douzième étape du Tour de France 2020 est ouverte!

11 h 53

Et c’est parti

Les 161 pilotes restants viennent de partir de Chauvigny. Le départ serré aura lieu vers 12 heures.

11:50

De nombreuses possibilités

Dans l’ensemble, cette douzième étape offre de nombreuses options pour une grande variété de courses. D’une part, la piste est faite pour un groupe plus large de valeurs aberrantes qui n’ont rien à signaler dans le classement général. Jusqu’au sprint intermédiaire après 51 kilomètres, les sprinteurs devraient également s’intéresser à une bonne position. Même les attaques des équipes autour des pilotes de classement semblent possibles sur la très épuisante seconde moitié de cette étape, car l’une ou l’autre équipe est désormais déjà légèrement décimée et pourrait avoir du mal à soutenir le capitaine sur une étape aussi longue et difficile. De plus, des secondes bonus attendent les trois premiers pilotes du dernier classement montagne de la deuxième catégorie sur Suc au May.

11:45

Chance pour Sagan?

Hier a été une journée noire pour le sprinter de Bora Peter Sagan. Après sa bosse dans le sprint d’arrivée contre Wout van Aert, le Slovaque a été transféré à la fin du peloton et n’a pas obtenu un seul au lieu de 30 points pour la deuxième place. Le porteur vert permanent de ces dernières années est désormais à 68 points du leader Sam Bennett. Si Sagan veut riposter à nouveau, ce sera aujourd’hui. Parce que cette étape difficile avec un sprint intermédiaire vallonné et est faite pour le sept fois vainqueur du Maillot Vert, qui arrive généralement beaucoup mieux sur les montagnes que bon nombre de ses concurrents verts.

11:34

Ça redevient vallonné

Après deux étapes de plat, le tour ramène le peloton dans les montagnes ce jeudi. Bien que les très gros calibres ne soient pas encore au programme, le chemin du retour vers le Massif Central est très vallonné et épuisant. Quatre cotes de montagne dans les catégories plus petites avec des gradients moyens allant jusqu’à 8,8% devraient déchirer le champ. De plus, la douzième section est la plus longue de la tournée de cette année avec 218 kilomètres.

Bienvenue dans la 12ème et plus longue étape du Tour de France 2020!

Le peloton doit aujourd’hui parcourir 218 km entre Chauvigny et Sarran. Et comme le profil de l’itinéraire a également quelques mètres d’altitude prêts pour les 50 derniers kilomètres, certaines étapes peuvent devenir lourdes à la fin.

.