Meilleur moment pour Vinales, nouvel échappement pour Rossi, nouveau funk pour tout le monde

Meilleur moment pour Vinales, nouvel échappement pour Rossi, nouveau funk pour tout le monde

Mardi, entre les deux courses de Misano, les équipes MotoGP ont eu la chance de tester leurs motos pour enquêter sur les problèmes du premier week-end, pour préparer le deuxième week-end et pour travailler sur les premiers développements pour 2021. De plus, le nouveau système radio Dorna a été testé.

Le vainqueur de dimanche n’était pas là. Franco Morbidelli, pilote Petronas Yamaha, a renoncé à la journée de test. L’Italien avait mal au ventre et conserve ses forces pour le deuxième match à domicile ce week-end.

Le pilote Honda Stefan Bradl, le pilote Honda LCR Cal Crutchlow et le pilote Tech 3 KTM Iker Lecuona étaient également absents.

Yamaha sur la route avec un nouvel échappement

D’un point de vue technique, le clou de la journée a été un nouvel échappement Yamaha. Valentino Rossi a testé un nouveau développement qui, selon les experts, devrait améliorer la durabilité. Le nouvel échappement est nettement plus long que celui utilisé précédemment.

Cela devrait aider à augmenter le couple à vitesse moyenne. En conséquence, les conducteurs n’ont pas à faire tourner les moteurs si haut, ce qui améliore la durabilité. Il est également concevable que l’échappement plus long aide à mieux transporter la chaleur loin du moteur.

En plus du nouvel échappement, l’entrepôt Yamaha a également présenté un nouveau bras oscillant en carbone sur la machine de Maverick Vinales. L’Espagnol a également testé un levier de frein pour la roue arrière, sur le modèle des scooters automatiques.

Vinales s’est écrasé mardi, mais a terminé la journée avec le meilleur moment de la journée. Le piqueur du dernier week-end de course a bouclé le parcours en 1: 31,532 minutes. A titre de comparaison: le tour de la pole samedi après-midi n’était que de 0,121 seconde plus rapide. Son coéquipier de Yamaha, Rossi, ne s’est retrouvé qu’en 17e position.

Premier test majeur du nouveau système radio

Un autre sujet de conversation était le test du nouveau système radio. Le pilote Honda Stefan Bradl a testé la radio au cours du week-end de course. Cela devrait aider à informer le conducteur des dangers. Après les incidents des courses autrichiennes, les pilotes ont exprimé le souhait que la Dorna reprenne le sujet de la radio. Les responsables ont développé une version de test en deux semaines.

D’après les premières déclarations des chauffeurs, l’information était clairement compréhensible. Les bruits forts de la conduite ne recouvraient pas les annonces. Cependant, il a été critiqué que les conducteurs ne pouvaient plus percevoir le moteur comme d’habitude.

Honda permet à Nakagami de tester la machine 2020

Honda n’était représenté que par deux pilotes lors du test. En plus du pilote d’usine Alex Marquez, le pilote LCR Takaaki Nakagami a fait ses tours. Les Japonais ont testé la Honda 2020 de Stefan Bradl dans la matinée, qui n’a pas participé au test. Au classement quotidien, Nakagami a atterri en deuxième position avec un 1: 31e 803 tour. Un échappement révisé a été repéré sur le pilote d’usine Alex Marquez.

À la troisième place, Johann Zarco était le pilote Ducati le mieux placé. Le Français a roulé plus vite qu’en Q2 samedi, a bouclé 96 tours et relégué le pilote KTM Pol Espargaro en quatrième position. Le pilote Suzuki Alex Rins a rendu la diversité de la marque parfaite en cinquième position. L’Espagnol a été légèrement plus rapide que son coéquipier Joan Mir, qui a terminé sixième.

Le leader du championnat du monde, Andrea Dovizioso, a terminé le test en huitième position, juste derrière le collègue de la marque Ducati Francesco Bagnaia. Dovizioso a pu faire des comparaisons lors du test et a mieux compris ce qui ne s’est pas déroulé comme prévu le week-end de course. Pour le reste de la saison, “Dovi” est beaucoup plus optimiste grâce au test. Fabio Quartararo (Petronas-Yamaha) et Brad Binder (KTM) ont complété le top 10 du test de Misano.

Résultat du test MotoGP à Misano:

01. Maverick Vinales (Yamaha) – 1: 31,532 minutes (92 tours)
02. Takaaki Nakagami (LCR-Honda) – 1: 31.803 (76)
03. Johann Zarco (Avintia-Ducati) – 1: 31.899 (96)
04 Pol Espargaro (KTM) – 1: 32,054 (73)
05. Alex Rins (Suzuki) – 1: 32.114 (76)
06. Joan Mir (Suzuki) – 1: 32.162 (75)
07. Francesco Bagnaia (Pramac-Ducati) – 1: 32.207 (26)
08. Andrea Dovizioso (Ducati) – 1: 32.290 (45)
09. Fabio Quartararo (Petronas-Yamaha) – 1: 32,336 (107)
10. Brad Binder (KTM) – 1: 32,453 (78)
11. Alex Marquez (Honda) – 1: 32,480 (93)
12. Jack Miller (Pramac-Ducati) – 1: 32,510 (67)
13. Miguel Oliveira (Tech-3-KTM) – 1: 32,529 (51)
14. Aleix Espargaro (Gresini-Aprilia) – 1: 32,535 (65)
15. Bradley Smith (Gresini-Aprilia) – 1: 32,590 (94)
16. Danilo Petrucci (Ducati) – 1: 32,679 (88)
17. Valentino Rossi (Yamaha) – 1: 32,946 (90)
18. Tito Rabat (Avintia-Ducati) – 1: 33.306 (71)

.