Meilleur temps Vinales, tous deux Aprilia dans le top 5

Meilleur temps Vinales, tous deux Aprilia dans le top 5

Yamaha et Aprilia ont fait la une des journaux lors de la première séance d’essais libres du Grand Prix de Saint-Marin sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli. Bien que Yamaha ait été la seule marque à ne pas avoir testé le nouvel asphalte à l’avance, Maverick Vinales et Fabio Quartararo ont été compétitifs dès le départ.

Si une piste offre une bonne adhérence, alors la Yamaha joue dans les cartes. Vinales a conduit vite avec le pneu arrière moyen et a finalement déménagé avec le pneu arrière dur. L’Espagnol a ainsi signé un meilleur temps souverain de 1: 32.198 minutes.

Au classement final, Vinales avait une avance de 0,550 seconde sur son collègue de marque Quartararo. Aprilia a provoqué une surprise positive lors de la course à domicile. Aleix Espargaro et Bradley Smith ont terminé troisième et cinquième.

Aleix Espargaro a suivi Vinales sur le parcours sur ses genoux volants. Aprilia a testé à l’avance avec le pilote d’essai Lorenzo Savadori à Misano. Johann Zarco, qui a signé le quatrième meilleur temps avec l’Avintia-Ducati 2019, est également monté sur scène.

Andrea Dovizioso a eu un problème d’électronique. Une fois, alors qu’il était sur le point de sortir de la boîte, il désigna le tableau de bord et redescendit. Un peu plus tard, les mécaniciens Ducati ont redémarré la moto, mais elle n’a pas été autorisée à nouveau. Finalement, le problème a été résolu.

Cal Crutchlow avec le huitième meilleur temps

L’équipe d’usine Ducati avec Dovizioso et Danilo Petrucci était en dehors du top 10. Jack Miller de l’équipe Pramac a terminé septième. Francesco Bagnaia a réalisé 17 tours à son retour après s’être cassé la jambe et terminé 18e.

Cal Crutchlow (LCR-Honda), qui a subi une opération à l’avant-bras droit depuis Spielberg, était en compétition avec le huitième meilleur temps. Son coéquipier Takaaki Nakagami a suivi à la dixième place. Stefan Bradl, qui a testé à Misano il y a deux semaines, était en 19e position.

Le drapeau Suzuki a été brandi par Joan Mir à la sixième place, tandis qu’Alex Rins n’était que 16e. Valentino Rossi n’arrivait pas à suivre le rythme de ses collègues de la marque Yamaha et finissait par tomber juste en dehors du top 10. À la onzième place, il était à une seconde et demie de retard.

Le meilleur représentant KTM de la matinée était Pol Espargaro à la neuvième place. Le vainqueur du Spielberg, Miguel Oliveira (Tech 3), qui manquait de deux secondes et demie, n’a pas pris un bon départ. Cela a mis les Portugais à la 22e et dernière place.

Il n’y a pas eu d’incidents ni de chutes lors de l’entraînement du matin. La deuxième formation commence à 14 h 10.

.