Mercedes domine – Sebastian Vettel déçu

Mercedes domine - Sebastian Vettel déçu

3. Formation à Silverstone

Lors de la troisième séance d’entraînement à Silverstone, Mercedes était à nouveau la mesure de toutes choses. Le pilote Ferrari Sebastian Vettel a de nouveau eu des problèmes dans sa voiture de course et n’est même pas venu à portée de main.

Lors de la troisième séance d’essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone, Mercedes a fait un travail sérieux pour la première fois et a pris ses distances avec Valtteri Bottas (Finlande) et le champion du monde Lewis Hamilton (Angleterre). En revanche, Sebastian Vettel (Heppenheim) dans la Ferrari de contournement n’est pas venu à la distance de frappe même lors du dernier test avant les qualifications (15h00 /, dans le téléscripteur en direct sur t-online.de). À la 14e place, il était à plus d’une seconde et demie du meilleur temps de Bottas.

Hülkenberg dans le top 10

Le joueur de retour Nico Hülkenberg (Emmerich) a fait mieux. Vendredi, à très court préavis pour se lancer à Racing Point pour le Mexicain Sergio Perez qui a été testé positif pour Corona, Hülkenberg a réalisé le neuvième meilleur temps, mais était encore trois dixièmes derrière son coéquipier Lance Stroll (Canada) à la quatrième place.

Des températures d’environ 17 degrés, un ciel nuageux et des vents latéraux perfides le long de la route ont créé un scénario complètement différent de celui de la bataille de chaleur de vendredi. Sebastian Vettel n’a pas bien fait face aux conditions extérieures modifiées samedi. Il a quitté la ligne de course à plusieurs reprises, a lutté avec le vent et a été plus d’une demi-seconde plus lent que son coéquipier Charles Leclerc (Monaco) sixième.

.