MotoGP Aragon: Quartararo en pole malgré la douleur

MotoGP Aragon: Quartararo en pole malgré la douleur

Pôle dos à dos pour Fabio Quartararo: Le pilote Petronas Yamaha s’est imposé de justesse contre son compatriote Maverick Vinales lors des qualifications MotoGP en Aragon avec un meilleur temps de 1: 47.076 minutes. Il s’agit de la quatrième pole de la saison de Quartararo. Cal Crutchlow (LCR-Honda) complète la première rangée en troisième.

La première section qualificative était déjà bien en vue, car aucun des pilotes Ducati n’avait fait le saut direct en Q2. Outre les pilotes d’usine Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci, le duo Pramac de Jack Miller et Francesco Bagnaia ainsi qu’Avintia-Ducati étaient donc tous réunis en Q1.

Toujours clairement à la traîne par temps frais, les choses se sont améliorées l’après-midi lorsque le thermomètre a grimpé un peu (19 degrés d’air, 26 degrés d’asphalte) – du moins pour Petrucci et Miller, qui ont été les deux plus rapides de la séance.

Dovizioso, cependant, a raté le saut en Q2 de 0,015 seconde et s’est retrouvé coincé à la troisième place, ce qui signifie seulement 13e sur la grille pour la course de demain, dans laquelle il se battait encore pour la victoire il y a un an. Les qualifications se sont terminées prématurément pour l’Italien, qui a pris d’assaut furieusement sa fosse.

Il ne faisait pas partie des douze pilotes qui ont par la suite rivalisé pour la pole position. Après qu’un pilote Yamaha ait mené le classement à chaque séance d’entraînement, le constructeur a commencé comme favori. Cependant, Quartararo a été battu après sa chute le matin et a conduit de douleur avec une hanche meurtrie.

Miller meilleur pilote Ducati

Mais cela n’a pas empêché les Français de faire la première manche avec le meilleur temps ce week-end. La phase finale s’est ensuite transformée en un duel longue distance entre lui et Vinales, qui a d’abord dépassé son collègue de marque.

Mais dans le dernier tour, Quartararo a roulé encore plus vite et a assuré la pole position avec une avance de 0,046 seconde. Vinales a dû se contenter de la troisième place, tandis que Crutchlow a pu s’imposer contre Franco Morbidelli et a ainsi empêché une pure série Yamaha.

Le meilleur pilote Ducati est Miller, qui s’aligne derrière Morbidelli à la cinquième place. Le pilote Suzuki Joan Mir termine la deuxième ligne en sixième et a finalement atteint son objectif de partir des deux premières lignes, après que les dernières séances de qualification pour Suzuki aient été plus que décevantes.

Mir s’est également imposé à nouveau dans le duel interne à l’équipe avec Alex Rins, car l’Espagnol n’a pas dépassé la dixième place sur la grille en qualifications et doit donc s’aligner derrière Takaaki Nakagami (LCR-Honda), Petrucci et Aleix Espargaro (Aprilia).

Ce dernier a été impliqué dans un curieux incident avec son frère Pol Espargaro (KTM). Les deux sont entrés en collision dans la phase finale, mais sont heureusement restés assis. La situation est toujours à l’étude par la direction de course. Après cela, Pol n’a pas dépassé la douzième place. Il a terminé onzième derrière Alex Márquez (Honda).

.