Premier tiers, puis tour opérateur et défaut

Premier tiers, puis tour opérateur et défaut

Commencé fort, mais d’une manière ou d’une autre détérioré – c’est ainsi que vous pouvez décrire la séance d’entraînement du vendredi au Mugello du point de vue de Ferrari. Alors que lors de la première séance d’essais du matin, vous étiez étonnamment troisième, dans l’après-midi, vous n’êtes que dixième – couronné par une panne de moteur par Sebastian Vettel après la séance.

En général, la deuxième séance de l’après-midi ne fonctionnait plus sur mesure. Sebastian Vettel (12e) et Charles Leclerc (10e) ont chacun effectué un virage. “Il n’y a pas beaucoup de place ici, pas de place pour les erreurs”, déclare Leclerc. “Mais nous aimons ça en tant que pilotes, donc ça va”, dit le Monegasse.

Sur le plan sportif, les choses ont un peu reculé pour la Scuderia après avoir si bien commencé le matin. Bien que Vettel ne soit que 13e là-bas, Leclerc avait un peu d’espoir pour un bon 1000 avec la troisième place. Apportez des courses. «C’était positif», dit-il. “Mais d’un autre côté, nous devons comprendre pourquoi c’était positif. Parce que pour être honnête, c’était un peu surprenant pour tout le monde.”

Le chef d’équipe Mattia Binotto ne veut pas surestimer le temps qui était même suffisant pour la septième place de la journée: “Je pense que c’est facile pour chaque pilote et chaque équipe d’avoir une nouvelle piste. Si vous regardez les écarts, ils sont assez grands.” , dit-il et voit une raison à cela dans différentes approches d’un nouvel itinéraire.

Les résultats de la 2ème formation ressemblent davantage à la réalité

Leclerc a une autre idée: «À mon avis, notre journée cinéma a contribué à donner un rythme à cette série, alors que c’était une nouvelle série pour tout le monde», dit-il. “Peut-être que cela nous a un peu aidé.”

Néanmoins, la Scuderia espère qu’après les apparitions désastreuses à Spa et Monza, elles seront à nouveau dans une forme raisonnablement raisonnable: “Nous espérons ce week-end que Monza et la Belgique étaient des valeurs aberrantes. Il est important d’être aussi compétitifs qu’ils l’étaient au début de la saison. être », dit Binotto, mais ne veut pas voir à quoi ressemble la vraie force de la voiture avant les qualifications.

Leclerc est également sceptique quant à la forme du FT1: “Lors de la deuxième séance d’entraînement, nous étions de retour là où nous nous attendions”, dit-il. “Mais je pense que nous pouvons faire un pas positif pour demain.”

Sebastian Vettel voit beaucoup de travail devant son équipe: “Je ne suis pas encore satisfait”, se dispute-t-il avec l’équilibre de sa voiture, mais croit en une amélioration: “On peut faire mieux, mais ce sera un combat”, a déclaré l’Allemand. “C’est une piste délicate en termes d’équilibre dont vous avez besoin. Je suis sûr que nous trouverons quelques petites choses.”

.