Real Sociedad – Barcelone en direct

Real Sociedad - Barcelone en direct

Mis à jour:
  • Luis F. Rojo (commentaires)

  • Rafa Molina (documentation)

  • Luis F. Rojo (commentaires)

  • Ramiro Aldunate (commentaires) ??

  • Rafa Molina (documentation)

  • Ramiro Aldunate (commentaires) ??

  • Rafa Molina (documentation)

  • Rafa Molina (documentation)

  • Ramiro Aldunate (commentaires) ??

  • Javier Domínguez (controverse sur l’arbitrage)

M
uuuuuuuy bons après-midi. Première demi-finale pour le premier titre de la saison, ce Supercoupe d’Espagne que, cette année, il se joue en Espagne. Real Sociedad et Barcelone sont disputés dans Cordoue une place dans la grande finale de dimanche en La Cartuja de Séville, un match historique pour les Donostiarras, qui peut mettre les hommes d’Imanol à un pas de se battre pour un autre titre et qui, comme nous l’avons vu l’année dernière avec le limogeage de Valverde après une chute en demi-finale, n’est pas non plus un problème mineur au Can Barça.

Soyez prudent car Barcelone arrive sans Messi, touché après le match de Grenade, qu’il ne pourra pas être dans le duel ce soir. Sans le 10, également en forme exceptionnelle, à Koeman C’est à son tour de reconstruire son équipe et à plus d’un sur le terrain de faire un pas en avant. Voyons quel schéma et quels onze l’entraîneur néerlandais dessine sur le terrain du Nouvel Archange pour savoir ce que l’on peut attendre de ce Barça.

On sait déjà à quoi s’attendre du Real, une équipe qui va essayer de prendre le ballon à l’équipe du Barça, qui va vouloir dominer, prendre possession et se défendre avec le ballon. Imanol et sa proposition attrayante est une oasis dans ce football de plus en plus raco et laid, c’est donc une bénédiction qu’il atteigne des matchs importants comme celui-ci afin que le bon jeu puisse être récompensé.

Sans public, mais dans un morceau du stade et un morceau de la ville qui, j’en suis sûr, serait heureux d’accueillir à nouveau, quand tout cela arrivera, une autre Super Coupe d’Espagne. Ay ay ay, ce que nous avons devant nous est une fête des gros, des beaux, de ceux qui valent un titre. Nous n’attendons plus et arrrrrancamoooooooooos.