Ski alpin | Départ vers l’inconnu: Dürr and Co. se lance

Ski alpin |  Départ vers l'inconnu: Dürr and Co. se lance

C’est un départ vers l’inconnu. Au milieu de la nouvelle aggravation de la pandémie de coronavirus, les skieurs allemands du Tyrol entament la première saison après la fin de la carrière de leur athlète mannequin de longue date Viktoria Rebensburg ce week-end.

Qui devrait combler cet écart et si l’hiver de la Coupe du monde peut même être traversé sont deux des questions les plus passionnantes. “Personne ne devra nécessairement assumer ce rôle alpha”, a déclaré l’entraîneur national Jürgen Graller avant le slalom géant féminin à Sölden samedi (10h00 / 13h00).

Lena Dürr, Jessica Hilzinger, Andrea Filser et la débutante de la Coupe du monde Lisa Loipetssperger forment le quatuor de l’Association allemande de ski (DSV). Aucun des quatre athlètes ne suscite de grands espoirs pour un meilleur classement. Pas même Dürr, 29 ans, qui est expérimenté, mais qui se sent beaucoup plus à l’aise en slalom qu’en slalom géant.

“Bien sûr, nous aurions préféré aller à la Coupe du monde avec le vaisseau amiral Viktoria dans la situation. Votre démission est aussi une opportunité pour de nouveaux visages”, a déclaré le patron alpin allemand Wolfgang Maier du “Frankfurter Rundschau”.

Les favoris sont donc différents: la gagnante de la Coupe du monde Federica Brignone de l’Italie, la championne du monde Petra Vlhova de la Slovaquie et la gagnante de Sölden l’an dernier Alice Robinson de la Nouvelle-Zélande, par exemple. L’athlète américaine exceptionnelle Mikaela Shiffrin est absente de l’ouverture de la saison en raison d’une blessure au dos.

Il n’y aura pas non plus de spectateurs sur le Rettenbachferner. Dürr l’a décrit comme “une honte”. Néanmoins, c’était “génial de pouvoir enfin courir à nouveau”. Mais il reste à voir où se déroulera le voyage des as alpins allemands cet hiver.

.