Stefan Bradl veut être un “ouvre-porte” pour les talents de la moto

Stefan Bradl veut être un "ouvre-porte" pour les talents de la moto

L’ancien champion du monde de moto Stefan Bradl s’inquiète pour les jeunes allemands dans son sport et veut lui-même rechercher des talents à l’avenir.

“C’est dommage qu’il n’y ait pas de nouveaux pilotes en herbe pour le moment”, a déclaré Zahlinger, 30 ans, dans le groupe de médias Funke avant la finale de la saison du championnat du monde de moto au Grand Prix du Portugal à Portimão. “Malheureusement, la situation se profile depuis longtemps”, a-t-il ajouté.

Bradl est pilote d’essai chez Honda depuis 2018 et – à l’exception de 2017 – est le seul Allemand depuis 2012 à participer en permanence à des courses de Grand Prix dans la catégorie MotoGP. Cette année, il a repris la machine du champion du monde Marc Marquez après que l’Espagnol se soit blessé au départ et ait été hors saison. La huitième place dans la course de pluie au Mans (France) était le meilleur résultat jusqu’à présent cette saison.

Le champion du monde de Moto 2 2011 a cité deux raisons du manque de jeunes espoirs. “D’une part, il n’y a pas assez de coureurs prêts à monter. Mais le soutien financier est certainement aussi découragé d’un point de vue allemand”, a déclaré le fils d’Helmut Bradl, deuxième du Championnat du Monde. Il a bénéficié de ses contacts. “Sans cet environnement, je n’aurais pas atteint le sommet du monde”, a-t-il admis.

De la même manière, Bradl Junior souhaite désormais s’impliquer dans la recherche de talents. “Je voudrais aider les autres à être une sorte d’ouvre-porte pour eux – si mon temps le permet”, a-t-il déclaré. Et plus loin: “A l’avenir, je souhaite m’impliquer davantage dans la recherche de jeunes talents et partager mes connaissances.” Il veut également être un modèle pour les autres. “Je pense que c’est important d’avoir quelqu’un comme moi qui sait à quel point le niveau est élevé, mais qui sait aussi ce qu’il faut pour arriver au sommet”, a déclaré le joueur de 30 ans.