Tour de France 2020: Étape 16 du Tour de France en direct: La Tour du Pin – Villard de Lans

Los ciclistas vuelven a rodar tras la jornada de descanso.

Tour de France 2020 164 kilomètres d’étape avec une dernière chaîne qui se termine à un troisième niveau

Les cyclistes reprennent la route après la journée de repos.

Le Français ajoute cinq nouveaux points et égalise Cosnefroy avec 36 points. Après avoir franchi le sommet, il a ralenti pour réintégrer le groupe après avoir atteint son objectif.

A un kilomètre et demi de l’arrivée, le Français de B&B Hotels part seul à la recherche du maillot de la montagne. En l’état, il ajoutera cinq points pour faire de lui le leader provisoire de la montagne.

Il y a déjà 23 cyclistes qui composent la tête de la course, qui est dirigée par Daniel Oss. Souvenons-nous qu’ils ont roulé dans le groupe de chasseurs Pavel Sivakov (Ineos Grenadiers), Neilson Powless (EF Education First), Simon Geschke (CCC Team), Mikel Nieve (Mitchelton-Scott) et Romain Sicard (Total Direct Energie). De derrière, le Jumbo Visma continue de diriger l’équipe main dans la main avec Tony Martin.

Dans les premiers mètres de la course, le Français du Deceunick Quick Step a changé de vélo après avoir réparé le dérailleur qui lui posait des problèmes avec son premier vélo.

Le chef de la course démarre le troisième port de la journée avec le groupe de chasseurs à seulement 30 secondes. Avant de commencer à monter sur ce port, Julian Alaphilippe Il a perdu quelques mètres avec le groupe suite à une panne mécanique mais a fini par rentrer. De son côté, le peloton continue de maintenir un déficit de plus de dix minutes avec la tête de course.

À partir de 15h30, vous pouvez suivre l’étape 16 également sur Radio Marca avec Jos Rodríguez avec un invité très spécial comme Javier Guillen.

Le Jumbo Visma continue de commander le grand groupe et ils franchissent le haut de la deuxième passe de la journée avec un désavantage de plus de dix minutes. Pendant ce temps, le premier groupe de poursuivants a déjà traqué les deux cyclistes qui ont atteint le sommet du col de Porte en premier (Roche et Rolland).

Le Français de B&B Hotels est à cinq points du maillot des points rouges après la somme des cinq buts au sommet du Col de Porte. Actuellement, le leader de la montagne est Benoit Cosnefroy avec 36 buts.

Le cycliste français a d’abord franchi le deuxième col de la journée avec Nicolas Roche et a dépassé le premier groupe de poursuivants au sommet en vingt secondes. Pendant ce temps, le deuxième groupe de poursuivants a déjà réussi à se retirer à moins d’une minute de la tête de la course.

Le quintette qui défile dans le groupe de poursuite a réussi à réduire le temps avec la tête de course et est déjà à un peu plus d’une minute. Pendant ce temps, le peloton, emmené par le Jumbo Visma, continue de perdre environ sept minutes avec les 15 cyclistes qui défilent en tête sur les rampes du col de Porte, dont Primoz Roglic se souvient bien. Le maillot jaune actuel La Grande Boucle a conquis le sommet imposant de nombreux favoris actuellement sur le Tour.

L’escapade continue d’ouvrir un fossé avec le grand groupe et la différence entre les deux groupes est désormais de plus de sept minutes. De son côté, le groupe de poursuivants n’en finit pas d’entrer dans l’échappée et ils continuent de perdre par rapport à la tête de course un peu moins d’une minute et demie.

L’évasion mène déjà le peloton de six minutes dans les premiers mètres du col de Porte. Tiesj Benoot et Casper Pedersen (Sunweb), et Pierre Roland (B&B Hotels) ils se lient à la pause et rejoignent les 15 cyclistes déjà en tête de la course. Deux minutes après l’évasion, il y a un groupe de chasseurs formé par Pavel Sivakov (Ineos Grenadiers), Neilson Powels (Education First), Simon Geschke (CCC), Mikel Nieve (Mitchelton Scott) et Romain Sicard (Direct Energie).

L’Italien de la CCC parvient à passer le premier à travers le seul sprint intermédiaire de la journée et ajoute 20 points qui le rapprochent de Peter Sagan dans les points généraux. En ce moment, Sam Bennett continue de mener le classement par points avec 269, deuxième Peter Sagan avec 224 buts et ferme le podium des points le sien Trentin avec 209 points.

Abandon français David Gaudu. Le coureur Groupama FDJ a chuté dès les premiers mètres de l’étape et a fini par se retirer du Tour.

Malgré les mouvements constants du peloton pour chercher la pause de la journée, la fuite continue de maintenir une différence de plus de la minute avec le grand groupe. Parmi eux, Marc Hirschi a tenté mais sans succès.

Il semble que le grand groupe lâche l’échappée, qui mène déjà le grand groupe de plus d’une minute et demie. Le vol du jour est composé de Andrey Amador et Richard Carapaz (Ineos Grenadiers); Lennard Knma et Daniel Oss (Bora); Julian Alaphilippe (Deceunick Quick Step); Sebastian Reinchenbach (Groupama FDJ); Alberto Bettiol (l’éducation d’abord); Gagnant Anacona et Warren Barguil (Arkea); Imanol Erviti et Carlos Verona (Movistar); Matteo Trentin (CCC); Christopher Juul-Jensen (Mitchelton Scott); Nicolas Roche (Sunweb) et Quentin Pacher (B&B Hotels).

Jack Bauer (Mitchelton Scott) et Edvald Boasson Hagen (NTT) cherchent la fuite mais sont à une minute de la tête de la course, il semble donc qu’ils finiront par tomber dans le grand groupe.

Il y a 15 cyclistes qui roulent avec une différence d’un peu moins de trente secondes sur un peloton qui cherche à neutraliser l’évasion grâce à l’effort de Bora, qui n’a réussi à faire entrer aucun cycliste dans la pause. Sur la course, certains coureurs aiment Alaphilippe, Amador ou Barguil.Imanol Erviti et Carlos Verona ils sont la représentation espagnole dans la fugue provisoire.

Le grand groupe a neutralisé la fuite de près de 30 unités et les cyclistes se sont de nouveau déplacés pour former l’évasion de la journée. Les premiers à sortir de l’équipe après la neutralisation ont été Carapaz et Roche.

Il semble que l’évasion de la journée avec 25 coureurs soit terminée. Andrey Amador, Richard Carapaz, Dylan Van Baarle, Jonathan Castroviejo (Ineos Grenadiers); Felix Grobschartner, Lennard Kmna, Lukas Posrbelger et Maximilian Schachmann (Bora); Julian Alaphilippe, Thibaut Pinot, Stefan Kung, Rudy Molard et Sébastien Reinchenbach (Groupama FDJ); Alberto Bettiol et Neilson Powless (Education First); Marc Soler et Carlos Verona (Movistar); Nicolas Edet et Jess Herrada (Cofidis); Esteban Chaves (Mitchelton Scott); Romain Sicard (Direct Energie); Marc Hirschi, Soren Kragh Andersen et Nicolas Roche (Sunweb); Nans Peters (AG2R).

Un groupe leader avec Jess Herrada, Richard Carapaz ou Julian AlaphilippeIl est à quelques mètres devant un grand groupe, ce qui ne permet pas, pour le moment, une évasion définitive pour se former. Malgré cela, la qualité du groupe avant ouvre déjà un revenu de 30 secondes et la pause du jour commence à se former.

Premiers kilomètres très actifs dans le grand groupe, où les cyclistes commencent à se déplacer pour former l’évasion de la journée, qui dispose de nombreux bulletins de vote pour atterrir à la ligne d’arrivée et remporter une victoire d’étape. Cependant, il a été neutralisé et les coureurs continuent de bouger pour configurer la pause de la journée.

Après le dernier jour de repos et avec tous les tests PCR négatifs, le Tour de France reprend la route et le fait, encore une fois, avec les montagnes comme protagoniste. De plus, cette première journée post-stop est liée à deux autres hautes montagnes qui pourraient décider de cette édition du Tour avant le contre-la-montre final. Ce ne sera donc pas une journée très exigeante pour les favoris qui économiseront leurs forces pour les jours suivants, surtout pour ce mercredi où les cyclistes doivent grimper le Col de la Madeleine et le Col de la Loze.

Ce sera peut-être une nouvelle opportunité pour l’escapade d’atteindre l’objectif. La journée se terminera par un troisième niveau de 2,2 kilomètres avec une baisse moyenne de 6,5%, qui enchaînera avec le Saint-Nizier du Moucherotte première catégorie (12,4 km à 6,3%).

BON MATIN ET BIENVENUE AU TOUR DE FRANCE! Bienvenue à la meilleure course cycliste du monde un jour où les montagnes reviennent après la journée de repos d’hier. Avec six étapes restantes pour clôturer ce Tour de France, les cyclistes repartiront dans les Alpes ces derniers jours avant de se rendre à Paris. Les favoris au triomphe final sont obligés de montrer leurs cartes avant qu’il ne soit trop tard et d’arriver dans la capitale française vêtus du maillot jaune. Es-tu prêt? Nous avons commencé!

.