Tour de France 2020: Kmna frustre Carapaz et les favoris “ gèlent ” le général

Tour de France 2020 Kmna frustre Carapaz et les favoris

Tour de France 2020 Ce mercredi, l’autre jour règne

Kamna célèbre le triomphe sur la ligne d’arrivée

OUun moment avec les tests de la PCR en main, toutes négatives, la question était de savoir si ce mardi l’une de ces explosions si fréquentes dans les jours qui suivirent les jours de repos est apparue. Tous les favoris ont profité de la pause pour faire un peu plus que d’habitude pour éviter ces faiblesses.

Andrey Amador et Richard Carapaz (Ineos Grenadiers); Lennard Knma et Daniel Oss (Bora); Julian Alaphilippe (Deceunick Quick Step); Sebastian Reinchenbach (Groupama FDJ); Alberto Bettiol (l’éducation d’abord); Gagnant Anacona et Warren Barguil (Arkea); Imanol Erviti et Carlos Verona (Movistar); Matteo Trentin (CCC); Christopher Juul-Jensen (Mitchelton Scott); Nicolas Roche (Sunweb) et Quentin Pacher (B&B Hotels)

Qui était également présent dans cette évasion était Neislon impuissant (EFF), qui a débuté le matin en tant que coureur avec le plus de kilomètres en tête (362 km). Plus tard, ils ont lié Pavel Sivakov (Ineos Grenadiers), Simon Geschke (CCC), Mikel Nieve (Mitchelton Scott), Tiesj Benoot, Casper Pedersen (Sunweb) et Pierre Roland (B&B Hotels) et Romain Sicard (Direct Energie).

Pacher, Alaphilippe, Reichenbach, Carapaz et Kmna ils quittaient l’échappée avec 26 km à parcourir pour chercher la tête. De derrière, parmi ceux du général, seul Martin s’est déplacé pour tenter de récupérer ce qu’il avait perdu la semaine dernière. Celui avec Cofidis il était courageux mais il était plus Kmna qui a décollé vers Carapaz pour obtenir un triomphe bien mérité dans ce Tournée pour lui et pour Bora. Celui qui a coulé à nouveau était Bernal, cela garde la force d’essayer de gagner une étape dans le reste de la course. Parmi les favoris, il n’y a eu aucun mouvement, à l’exception du second où López a opposé ses rivaux.

En ce nouveau jour attend le Col de la Loze, le seul port de l’édition qui dépasse le 2000 mètres d’altitude, 21,5 kilomètres et une pente moyenne de 7,8%. Avant, l’équipe sera obligée de monter le Col de la Madeleine avec 17,1 kilomètres et 8,4% de dénivelé moyen. Un autre jour dans lequel les favoris peuvent déplacer l’arbre, bien que le lendemain pourrait les freiner.

Une statistique curieuse dont le site Web du Tour se souvient aujourd’hui est que c’est la quatrième année consécutive que l’actuel 7 classé du général provisoire, Mikel Landa, est dans le top10 du général provisoire après le deuxième jour de repos. À ce stade du test, il était de 6 en 2017; 6 en 2018; et 7 en 2019. Sa meilleure position en Paris est le 4, à une seconde du podium, signé en 2017 aux couleurs du Team Sky. On verra si le Basque, qui n’a eu aucun problème ce mardi, parvient à améliorer ce 2020 cette 4 place.

.