Toyota dévoile ses premières photos de l’hypercar du Mans

Toyota dévoile ses premières photos de l'hypercar du Mans

Toyota lâche les couvertures: mercredi, l’équipe d’usine du constructeur japonais a publié les premières photos de la nouvelle hypercar pour le Championnat du Monde d’Endurance (WEC) et les 24 Heures du Mans.

Ils montrent le véhicule appelé GR010 Hybrid en peinture de camouflage lors d’essais routiers au Castellet, en France. La voiture sera officiellement présentée vendredi cette semaine.

Le GR dans la désignation de type signifie Gazoo Racing, le nom officiel du département des courses de Toyota. La séquence de chiffres 010 suit le schéma qui a été utilisé pour tous les prototypes sportifs Toyota depuis la voiture TS010 du groupe C en 1991.

Pratiquement rien de commun avec le LMP1

Même si les premières photos montrent certaines similitudes avec le modèle précédent TS050 Hybrid de la classe LMP1, selon le directeur technique de Toyota Pascal Vasselon, il s’agit d’une “voiture complètement nouvelle”.

«À l’exception de quelques composants standard tels que des interrupteurs ou des capteurs, nous ne pouvions pratiquement pas retirer de pièces de l’ancienne voiture car la philosophie de la réglementation est complètement différente», déclare Vasselon. Cela commence par le système hybride. Contrairement aux bolides LMP1, un seul système de récupération d’énergie est autorisé avec l’hypercar, qui récupère l’énergie sur l’essieu avant.

«Nous avions un système avec deux systèmes de récupération d’énergie cinétique (KERS) et un système de freinage par câble chacun, un à l’avant et un sur l’essieu arrière», explique Vasselon, décrivant le système hybride de l’ancienne LMP1.

Temps au tour au Mans environ dix secondes plus lent

“Ce n’est plus autorisé. L’option du système hybride dans le règlement stipule uniquement un KERS et un frein à câble, tous deux à l’avant”, a poursuivi Vasselon. “Cela crée beaucoup de différences et de défis. Par exemple, nous n’avons pas de MGU arrière [Motor-Generator-Einheit] plus, ce qui signifie que nous avons besoin d’un démarreur maintenant. Le système de freinage arrière est désormais entièrement hydraulique car il fonctionne sur une voiture de course traditionnelle. “

Toyota annoncera très probablement des détails techniques sur le moteur vendredi lors de la présentation officielle de la voiture. Selon la réglementation, la puissance du variateur est limitée à 670 ch. En combinaison avec le poids minimum nettement plus élevé (1030 contre 878 kilogrammes pour la TS050), l’hypercar sera sensiblement plus lente que la LMP1.

“Vous le verrez dans les temps au tour. Au Mans, ils seront dix bonnes secondes de moins, sur une piste normale de cinq kilomètres en WEC quatre à cinq secondes”, s’attend Vasselon.

Cette semaine, Toyota teste le GR010 à Motorland Aragon, en Espagne. Les deux Japonais, Kamui Kobayashi et Kazuki Nakajima, qui ont raté le shakedown au Castellet en octobre et le premier essai à Poritmao en décembre, seraient assis dans la voiture pour la première fois.