Un accident étrange dans le DTM entraîne des accidents

Un accident étrange dans le DTM entraîne des accidents

Accident étrange, mais pas anodin, impliquant Ferdinand Habsburg samedi au Nürburgring: l’affichage de la caméra de recul du conducteur du WRT-Audi a été inversé, ce qui l’a impliqué dans plusieurs collisions.

“Il y a eu un problème avec la caméra qui me montre l’arrière”, confirme l’Autrichien. “Elle m’a montré la mauvaise image. Quand les voitures roulaient à droite, je pensais qu’elles roulaient à gauche.”

Cela explique enfin la collision avec Loic Duval en qualifications alors que le pilote Phoenix-Audi était sur un tour rapide et voulait doubler à gauche après la Mercedes-Arena, mais Habsbourg roulait aussi à gauche. «Je pensais qu’il avait conduit à droite et qu’il avait tourné à gauche. Puis je l’ai rattrapé parce qu’il avait tourné à gauche», raconte Habsburg.

Pour la collision avec Duval, le sixième pilote a été pénalisé avec cinq positions de départ. Après les qualifications, Habsburg a déclaré à ran.de qu’il avait “essayé de l’éviter, mais avait ensuite changé d’avis à la dernière minute. Et je ne l’avais pas prévu.”

Habsbourg n’a remarqué qu’une image miroir dans la course

Ce n’est que pendant la course que Habsbourg s’est rendu compte que quelque chose n’allait pas dans son affichage. “Je n’ai pas remarqué, donc cela s’est reproduit en course”, a-t-il déclaré. “Je pensais que le conducteur derrière moi tournait à droite, mais il était laissé au sommet”, a déclaré Habsburg, se référant au sommet de la courbe. “J’ai emménagé et j’ai été endommagé.”

En fait, Habsbourg est passé de la septième à la 13e place dans le premier tour après de nombreux contacts – y compris avec les pilotes BMW Sheldon van der Linde et Lucas Auer. “Je ne pouvais pas voir qui allait où. Il faut de la visibilité et du contrôle”, explique Habsburg, qui a terminé onzième.

Mais comment s’est produite l’erreur capitale dans l’affichage de Habsbourg? “Nous avons obtenu l’affichage d’Audi et nous ne savions pas qu’il avait également une fonction de miroir”, a déclaré une porte-parole de l’équipe belge WRT, interrogée par Motorsport-Total.com sur l’étrange accident.

Pourquoi l’affichage a été mal réglé

Vous ne pouvez pas vous expliquer pourquoi cette fonction a été réellement activée: “Il se peut que quelqu’un ait accidentellement appuyé sur le bouton.” Le fait est que cette année, un nouveau système sera utilisé pour la caméra de recul introduite l’année dernière, qui a été développée en collaboration avec le fournisseur de services de communication ITR Riedel et qui accède à la caméra de télévision à l’arrière.

En fait, une simple pression sur un bouton suffit pour changer le réglage. Contrairement à 2019, lorsque l’écran utilisé à l’époque perdait à plusieurs reprises des images en raison des énormes vibrations du turbo, la nouvelle solution n’a pas rencontré de problèmes jusqu’à présent.

En tout cas, Habsbourg était très en colère après la course ratée: “Maintenant, il faut sortir de sa colère, alors on peut en rire.” Mais même le dimanche, les choses allaient tout sauf bien pour le pilote Audi WRT: le problème d’affichage a été résolu, mais pour des raisons déroutantes, il a soudainement suivi le terrain.

Pourquoi Habsbourg a fait des blagues lors de la course de dimanche

Même en qualifications, quand il était pour la dernière fois, la voiture “était vraiment étrange”, dit-il. “Je pensais que ça irait bien en course parce que parfois on ne peut pas mettre les pneus dans la bonne fenêtre. Mais en course, la voiture a juste rebondi comme un lapin. Malheureusement, rien ne s’est passé.”

Puisqu’il a suivi le terrain sans aucune chance, il a essayé différentes choses: Après “l’attaque totale”, il “s’est mis à prier”. Après cela, il s’est concentré sur le divertissement: “J’ai essayé de faire quelques blagues à la radio car sinon ça aurait été trop ennuyeux là-bas. Parce que j’ai tout donné – et rien n’a fonctionné.”

Comme le public était autorisé cette fois-ci, il pouvait au moins profiter des grands murs vidéo: “Heureusement, j’avais maintenant les téléviseurs sur lesquels je pouvais regarder la course pour voir où quelque chose d’excitant se passait.”

Pour le week-end à venir, lorsque la piste de sprint du Nürburgring sera pilotée, il est confiant malgré le départ raté dans l’Eifel: «Sur la version courte du Nürburgring, on peut revenir au set-up standard. Ça va marcher. ” Il a sa «propre estimation de pourquoi. Mais je suis convaincu que l’équipe y parviendra».

.