Valentino Rossi sur le podium grâce au “casque Viagra”?

Valentino Rossi sur le podium grâce au "casque Viagra"?

Même si Valentino Rossi avait espéré plus après avoir signé le meilleur temps lors de la troisième séance d’essais libres de Misano, le pilote Yamaha s’est contenté de la quatrième place sur la grille lors des qualifications. Quand il a pu pour la dernière fois partir de si loin (à Jerez 2), il est monté sur le podium à la troisième place de la course.

C’est également l’objectif du Grand Prix de Saint-Marin dimanche matin. “C’est dommage que cela n’ait pas été suffisant pour la première ligne de la grille. Mais partir de la P4, c’est bien. Et notre rythme n’est pas si mal”, a déclaré Rossi, résumant la journée des qualifications.

Il n’était qu’à neuf centièmes de Franco Morbidelli (Petronas-Yamaha), qualifié troisième. Il ne manquait pas grand-chose non plus à Fabio Quartararo à la deuxième place. En revanche, il a fallu 0,466 seconde pour établir le nouveau record du parcours du piqueur Maverick Vinales. Néanmoins, Rossi tire une conclusion positive.

«Ma journée a été bonne, la matinée a été fantastique. Parce que j’ai terminé premier en FT3 et c’est toujours une sensation formidable, surtout ici à Misano. Mon rythme était bon et j’avais une bonne sensation sur la moto. Ici à Misano, c’est Yamaha toujours très compétitif et fort », explique l’Italien.

Revenir en tête et se battre pour les premières places était amèrement nécessaire après les deux week-ends difficiles en Autriche. Néanmoins, le “Docteur” voit encore des progrès à faire: “Dans l’après-midi, nous avons essayé différentes choses et cela ne s’est pas passé fantastique. Tout le monde a de grands doutes sur les pneus, à l’avant comme à l’arrière. Le choix est toujours très, très important. ouvert.”

En fait, une grande variété de combinaisons de pneus a pu être vue dans les séances de formation. Rossi a piloté moyen-moyen, moyen-doux, doux-moyen et dur-dur lors des séances du samedi. Il n’a pas une tendance claire quant à ce qu’il décidera dimanche.

Collègues Yamaha la plus grande compétition

Et ce n’est pas la seule chose qui inquiète le joueur de 41 ans: “Nous avons encore un ou deux problèmes à résoudre, surtout sur les freins. Il y a deux ou trois points de freinage brusque à Misano et je ne me sens pas vraiment bien à ce sujet. Nous devons demain. essayez quelque chose de différent pour l’améliorer », demande Rossi.

Interrogé sur l’état de la piste, critiqué par certains, il admet: «Oui, il y a quelques bosses, mais l’adhérence est excellente. L’asphalte est en bon état. Mais il faut certainement faire attention aux bosses. Je ne pense pas que cela affectera la course de demain. “

Les ambitions de Rossi pour la sixième manche de la saison MotoGP sont claires. “Nous devons essayer de nous battre pour le podium”, dit-il. “On dirait que la Yamaha a un très bon rythme. Cela vaut également pour Pecco, le Pramac-Ducati et Suzuki. Je pense que ce sera difficile comme toujours, car Maverick et Quartararo en particulier sont forts depuis vendredi matin. . Franco est également bon dans ce domaine. “

Le casque de Viagra fait rire à Misano

Vos propres collègues de marque sont donc la plus grande concurrence. Il est important de rester avec eux ou, au mieux, de les dépasser. “Je pense que nous devons bien commencer et essayer de nous améliorer du jour au lendemain”, a déclaré Rossi, tourné vers l’avenir.

Le pilote Yamaha a fait la une des journaux samedi non seulement avec son meilleur temps FT3, mais aussi avec un nouveau casque spécial. Le motif s’est avéré comme toujours: une pilule de Viagra avec le gaufrage “VR46”. Cela devrait lui donner l’énergie nécessaire pour le double en-tête à Misano, bien sûr au sens figuré.

Quoi qu’il en soit, Quartararo plaisante: “C’est peut-être à cause de son casque spécial qu’il est si rapide. Mais blague à part, c’est vraiment impressionnant. Nous savons que les pilotes VR46 sont assez souvent ici à Misano. Mais avec la R1 ou la R6. c’est une chose complètement différente de celle de la M1. Cela m’impressionne encore et encore et prouve qu’il est motivé pour continuer l’année prochaine. “

.