Watzke dans le “ZDF-Sportstudio” sur Sancho, Favre, Götze, Moukoko et le FC Bayern

Watzke dans le "ZDF-Sportstudio" sur Sancho, Favre, Götze, Moukoko et le FC Bayern

Le directeur général du Borussia Dortmund, Hans-Joachim Watzke, était invité samedi au “ZDF-Sportstudio”. Le joueur de 61 ans a évoqué la compétition avec le FC Bayern, l’avenir de Jadon Sancho, le contrat expirant de Lucien Favre ainsi que le super talent du BVB Youssoufa Moukoko et le passage de Mario Götze au PSV Eindhoven. Les déclarations dans l’aperçu:

Watzke …

… sur le gouvernement fédéral et Angela Merkel: “C’était un football populiste, qui venait en partie du gouvernement fédéral. Je n’ai pas trouvé cela opportun. Il y a toujours 1000 choses qui sont plus importantes que la Bundesliga. Mais nous n’avons pas à se poser la question de l’importance, nous devons le poser. Je ne vois pas ce potentiel en Bundesliga pour le moment. Le football a mis en place un concept de premier plan mondialement reconnu en Allemagne. Le football ne présente aucun danger. “

… à propos des jeux fantômes: “Si nous ne les avons plus, ce sera très serré. C’était un revers que nous avons dû rejouer sans spectateurs. Si cela va contre Schalke, cela nous coûtera un million d’euros que nous ne gagnerons pas. Contre le Zenit St. Pétersbourg pareil. “

… à propos d’une éventuelle interruption de la Bundesliga: “Alors ce sera serré. Ensuite, l’argent de la télévision entrera dans le feu. Nous obtenons un retard de livraison et puis non seulement l’argent du revenu manque. Ensuite, je ne veux pas être à la place de certains collègues.”

… sur la situation financière de BVB: “Pendant six ans, nous n’avons jamais eu un euro de dette avec BVB – jusqu’en mai. Et maintenant, il tombe sur les grands clubs. Si cela reste ainsi pendant deux ou trois ans, personne ne peut gérer une telle situation, c’est clair.”

… sur la solidarité avec les autres clubs: “En fin de compte, nous sommes des concurrents. Chacun doit s’aider d’abord. En fin de compte, il y aura toujours de la solidarité. Vous pouvez le voir du fait que les quatre participants à la Ligue des champions ont donné 7,5 millions d’euros pour la 3e division et la Bundesliga féminine. La solidarité doit venir à la fin d’un processus et non au début. “

… à propos d’un retour DFB de Mats Hummels: “Il a encore de bonnes chances de jouer l’EURO. Il joue au plus haut niveau depuis longtemps. Pour moi, Mats est l’un des meilleurs défenseurs centraux – pas seulement en Allemagne, mais en Europe.”

… à propos de Thomas Müller, qui ne comprend pas les plaintes concernant l’horaire chargé: “Cela m’impressionne. Une grande partie de ce qui est qualifié de fatigue a également lieu dans la tête. Vous ne devez tout simplement pas laisser cela se produire. Si vous vous dites” je dois être brisé “, vous serez moins en mesure de vous défendre que si vous adoptez une approche positive. Je préfère jouer que m’entraîner. Une approche positive aide toujours. Bien sûr, l’entraîneur doit gérer le contrôle du stress. “

… à propos de la victoire du BVB à Hoffenheim: “Je pensais que nous avions très bien joué. Nous contrôlions le jeu. J’étais très content de la victoire. Pendant tout le match, je n’ai pas senti une minute que nous n’allions pas gagner. La victoire était méritée parce que nous étions eu beaucoup plus de chances. “



… à propos de l’équipe BVB: “Je ne sais pas si c’est la meilleure équipe depuis des années. Au moins je pense que c’est l’une des plus ambitieuses – mais aussi une équipe avec beaucoup de jeunes joueurs. Il y a bien sûr encore beaucoup de potentiel. Nous devons progressivement augmenter cela. c’est la tâche. Je crois que nous sommes en train de former un axe avec des joueurs comme Jude Bellingham ou Gio Reyna qui sont avec BVB depuis longtemps. Maintenant, Youssoufa Moukoko nous rejoindra à un moment donné. “

… sur l’avenir de Jadon Sancho: “J’ai appris au printemps que Sancho était parti. Je l’ai lu partout. Mais il est là. Corona ne nous a pas tellement aidés. Il y avait juste la situation où nous avions un accord avec lui. Peut-être qu’un club l’a. qui le voulait mal jugé et croyait que nous étions prêts à faire des compromis. Nous avions une ligne claire et nous l’aurons dans l’été prochain. De nos jours, vous ne pouvez jamais dire qu’un joueur est totalement invendable. Mais que nous personne vouloir abandonner est également très clair. “

… à propos d’Uli Hoeneß, qui a critiqué la philosophie du BVB consistant à parier sur les jeunes joueurs: “C’est son opinion, je vais lui donner ça. Je ne sais pas s’il peut le juger aussi bien de loin. Le Bayern Munich a plus d’argent que nous, mais nous avons quand même remporté quelques titres.”

… à propos du FC Bayern: “Nous n’avons remporté aucun titre ces dernières années parce que le Bayern Munich a la meilleure équipe du monde. C’est la vérité. En fin de compte, nous avons remporté les championnats plus tôt parce que le Bayern n’était pas encore au niveau. À ce moment-là, vous étiez en mesure de participer. Championnat de 78 ou 80 points. Nous devons continuer d’essayer de nous rapprocher du Bayern. Mais nous n’avons pas à prétendre que le Bayern Munich n’existe pas. Si c’était aussi simple: pourquoi les 16 autres n’y arrivent-ils pas? “

… à propos du RB Leipzig: “Je ne sais pas si nous avons plus d’opportunités que RB Leipzig, qui a derrière lui un multimilliardaire à Mateschitz. Nous devons gagner notre propre argent.”

… à propos de Lucien Favre: “En fin de compte, Lucien n’a pas remporté de titre classique à son époque au BVB, mais il a la meilleure moyenne de points de tous les entraîneurs. Une prolongation dépend de beaucoup de choses – beaucoup de ce que Lucien en dit. Nous allons nous asseoir en hiver / printemps. et voir si nous sommes encore en quatrième ou cinquième année. Il n’y a toujours pas de tendance. Nous sommes très, très satisfaits du travail de Lucien. Il n’a jamais été disponible pour nous. Le fait est qu’il fait du bon travail, nous sommes satisfaits. “

… lorsqu’on lui a demandé si Kehl reprendra le travail de Zorc: “Il n’y a pas d’automatisme. Sebastian le sait aussi. Nous sommes très satisfaits de son travail. Nous prendrons cette décision vers la fin de cette saison. Bien sûr, il a déjà la pole position.”

… sur son avenir: «J’avais en fait pensé par moi-même pour y réfléchir en 2021. Mais maintenant, nous avons cette phase corona. À mon avis, ce serait problématique si vous mettez maintenant vos idées personnelles avant la crise corona. Partez dans une telle situation Je ne prends pas le pont. “

… à propos du changement PSV de Mario Götze: “Cela m’a surpris. J’avais lu avant qu’il voulait gagner la Ligue des champions. Cela pourrait être un peu difficile avec Eindhoven. Mais cela pourrait quand même être une bonne décision. Il a un entraîneur qui peut s’appuyer sur lui. Parfois il faut faire un pas en arrière et peut-être faire deux pas en avant. “

… à propos de Youssoufa Moukoko: “Je pense que beaucoup d’entre lui parce qu’il est un garçon formidable, il est très ancré, est très professionnel. Nous ne devrions pas le surcharger d’attentes. C’est un grand joueur. Les gens peuvent l’attendre.

.