Werder Bremen marque un point au SC Freiburg

Werder Bremen marque un point au SC Freiburg

Après une pré-saison désordonnée, le Werder Brême continue de se faire pardonner lors de la nouvelle saison de Bundesliga. L’équipe de l’entraîneur Florian Kohfeldt est restée invaincue avec un 1-1 (1-1) au SC Fribourg pour la troisième fois du quatrième match de championnat et nourrit ainsi l’espoir d’une année sans soucis.

L’attaquant Niclas Füllkrug (25e) a donné à Brême le point suivant après la trêve internationale avec son quatrième but de la saison par faute – le Werder a renforcé sa place dans la moitié supérieure du tableau avec sept points. Philipp Lienhart (15e) a pris la tête pour Fribourg.

En fait, 3800 fans ont été autorisés à participer au match, mais en raison de la montée en flèche de l’incidence dans la ville de Fribourg, les autorités l’ont rejeté. Pour le Werder, cependant, le match fantôme à Fribourg n’était pas une nouvelle expérience – dans une situation désespérée de relégation, peu de temps après la reprise en mai, les invités ont remporté une victoire vitale (1-0) à Breisgau sans spectateurs. Néanmoins, Kohfeldt a averti: “Fribourg est un conseil”.

Ses propos ont été confirmés dès le début: l’équipe à domicile de l’entraîneur Christian Streich a toujours été dangereuse sur le côté droit. Jiri Pavlenka a d’abord sauvé son coéquipier de Brême Theodor Gebre Selassie (15e) d’un but contre son camp, puis Lienhart a poussé après le virage suivant.

Werder dans la chance VAR

Un but de Jonathan Schmid (20e), qui avait été révoqué après des preuves vidéo en raison d’une position de hors-jeu, a réveillé le Werder. Füllkrug a assuré une réponse rapide après que Leonardo Bittencourt ait été arrêté par une faute alors qu’il faisait un pas courageux dans la surface de réparation.

Après l’égalisation, un jeu ouvert s’est développé dans lequel Brême a attaqué tôt et a attendu des moments de changement. Les invités les plus courageux ont eu de nouvelles opportunités avec le jeune Nick Woltemade (40e) et de nouveau Füllkrug. Fribourg a de nouveau rapporté peu de temps avant la pause avec une tentative de Vincenzo Grifo.

L’équipe de Streich a commencé après la pause comme au premier tour. Les hôtes étaient particulièrement dangereux via les standards, mais Petersen (52e) n’a mis le ballon sur le filet latéral que sous un angle aigu. Puis Fribourg a quelque peu perdu le train vers la porte.

Brême a notamment créé des opportunités de premier ordre: Bittencourt (61e) et Kevin Möhwald (64e) ont visé de manière trop imprécise. Avec le remplacement de Milot Rashica récupéré, qui était sur le terrain pour la première fois depuis son transfert raté à Leverkusen, Kohfeldt a de nouveau augmenté sa puissance offensive dans la phase finale.

.